Bourse & Finances

Tous les articles

OPCVM : Al Badil Chaabi Asshoum, meilleure performance de la catégorie actions

OPCVM : Al Badil Chaabi Asshoum, meilleure performance de la catégorie actions

L a gestion de convictions se valorise dans le temps. Et ne comptez pas sur les clients du Fonds Al Badil Chaabi Asshoum, FCP géré par Upline Capital Management, pour vous dire le contraire. Cet OPCVM actions atteint jusqu'à 88,31% de performance sur 5 ans, au moment où l'indice Masi a gagné 14%. Selon la note d'informations du fonds, la stratégie d’investissement vise à offrir aux porteurs de parts un accroissement du capital investi à moyen et long terme, dont le rendement est lié à la dynamique du marché actions.

Comme tout fonds actions, il est en permanence investi à hauteur de 60% au moins de ses actifs, hors titres d’OPCVM «actions» et liquidités, en actions, certificats d’investissement et droits d’attribution ou de souscription, cotés à la Bourse des valeurs de Casablanca ou sur tout marché réglementé, en fonctionnement régulier et ouvert au public. Par ailleurs, le fonds pourra consacrer au maximum 10% de son actif net à des opérations de placement en devises à l’étranger, dans les limites et conditions de la réglementation en vigueur. Mais ce qui fait sa particularité, c'est son style gestion très marqué.

Des performances robustes Les données compilées par l'ASFIM, association qui regroupe les sociétés de gestion d'OPCVM, montrent qu'au 18 octobre, ce fonds réalise la meilleure performance de la catégorie actions au Maroc, avec un gain de 10,93%, bien plus élevée que celle de son indice de référence, le Masi qui, lui, est autour de 1% sur la période. Le leadership d'Al Badil Chaabi Asshoum sur ses pairs est encore plus marqué lorsque l'on regarde des horizons de placement plus élevés, puisque sa performance atteint 64,85% sur 3 ans et 88,31% sur 5 ans, durée de placement d'ailleurs recommandée par la société gestion. Une gestion de convictions Ce fonds a la particularité de défier le marché, puisque sa performance repose fortement sur les convictions du gérant qui investit dans des sociétés ayant des activités industrielles et commerciales, à l’exclusion des sociétés opérant dans les secteurs financiers traditionnels, holding, brasseries, hôtellerie, jeux, armement, spectacle, tabac et biotechnologies. Ainsi, les convictions de gestion devraient naturellement être plus prononcées afin de compenser cette restriction, qui écarte plusieurs poids lourds du marché boursier marocain, le secteur financier notamment.  On imagine qu'en excluant ces secteurs, le gérant doit faire un travail minutieux de stock picking et de sélection pour constituer son portefeuille et créer de la valeur aux porteurs de parts. Idéal et adapté pour les phases de marché difficiles, comme c'est le cas actuellement, où les épargnants arrivent difficilement à maintenir leurs portefeuilles.

Le FCP Al Badil Chaabi Asshoum a été primé deux années consécutives par Lipper Fund Awards, prix décerné par Thomson Reuters pour récompenser des fonds et des sociétés de gestion qui ont excellé dans la prestation de rendements constamment corrigés du risque par rapport à leurs pairs. Pour son édition 2019, Lipper Fund Awards a consacré ce fonds comme étant le meilleur fonds de la catégorie actions sur les horizons de placement 3 ans et 5 ans.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 05 Decembre 2021

Quels prérequis pour un régime flottant et sont-ils remplis par le Maroc ? (2ème partie)

Mercredi 01 Decembre 2021

Sociétés cotées: les principales publications trimestrielles

Mardi 30 Novembre 2021

Connexion des Bourses africaines: les premières transactions l’été prochain

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux