Bourse & Finances

Tous les articles

Maroc Telecom : Les marges continuent de s'améliorer

Maroc Telecom : Les marges continuent de s'améliorer

◆ Hausse de l'EBITDA de 4,9% à fin septembre. Les objectifs annuels maintenus.

◆ L'intégration de Tigo Tchad dope le parc client.

 


Par : Adil Hlimi


 

Maroc Telecom maintient ses objectifs de résultats pour 2019 avec, à périmètre et change constants, un chiffre d'affaires et un EBITDA attendus stables à fin décembre et un CAPEX d'environ 15% du chiffre d'affaires, hors fréquences et licences.

A fin septembre, l'opérateur historique affiche un EBITDA en hausse de 4,9% et une trésorerie de plus de 9,1 Mds de dirhams, en hausse de 23,4%. Le groupe poursuit sa dynamique de croissance, profitant notamment de la data, de la reprise de l'activité au Maroc et d'une optimisation des coûts.

Il se positionne également sur la transformation digitale en déployant «les infrastructures et en étoffant ses offres pour rendre l’innovation technologique accessible au plus grand nombre». Dans la foulée, la base clients du Groupe atteint 67,6 millions au 30 septembre 2019, en progression de 10,6% à base comparable, portée principalement par une croissance de 15% du parc mobile international dont le périmètre a été élargi par rapport à la même période de 2018 par l’intégration de Tigo Tchad depuis le 1er juillet 2019. Sur le plan opérationnel, l'EBITA ajusté du groupe progresse de 6,2% par rapport à la même période de 2018 (+6,3% à base comparable) pour atteindre 8,9 Mds de dirhams alors que le résultat net ajusté part du groupe affiche une hausse de 1,3%.

Dans leurs différents suivis de la valeur, les analystes financiers saluent le redressement des marges qui profitent des choix d'investissements de Maroc Telecom et qui permettent de contrebalancer la baisse des prix. Maroc Telecom, qui a signé une sixième convention avec le gouvernement pour réaliser sur les trois prochaines années (2019 – 2021) un programme d'investissements de 10 milliards de dirhams, affiche une trésorerie confortable.

Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés s’élèvent ainsi à 9,1 Mds de dirhams, en hausse de 23,4% (+18,0% à base comparable) grâce à la fois à la hausse de l’EBITDA et l’optimisation des investissements. Pour le reste de l'année, l'opérateur maintient inchangés ses objectifs de chiffre d'affaires, d'EBITDA et de CAPEX.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 23 Mai 2022

Panique sur les marchés

Lundi 23 Mai 2022

Intelaka: 6 milliards de DH de crédits octroyés pour 28.665 entreprises à fin avril 2022

Samedi 21 Mai 2022

Entreprises cotées: quelles perspectives pour 2022 et 2023 ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux