Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse &Finances

Marché de l’assurance : 2020 s’annonce sous de bons auspices

Marché de l’assurance : 2020 s’annonce sous de bons auspices
Jeudi 23 Janvier 2020 - Par Finances News

 

La croissance devrait être au rendez-vous pour le secteur, alimentée par une série de drivers.

Depuis le début de l’année, la capitalisation boursière du secteur a gagné 8,6%.

 

Les perspectives sont bonnes pour le secteur des assurances. L’activité devrait poursuivre son amélioration en 2020, après un bon premier semestre 2019, qui a connu une progression de 8,2% des primes émises, intégrant une hausse de 7% de la branche non-vie et une croissance de 9,9% pour la branche vie et capitalisation.

Selon un document de la recherche BMCE Capital Bourse (BKB), plusieurs «drivers» devraient contribuer à soutenir la croissance du secteur. Il s’agit notamment d’une amélioration attendue de la sinistralité suite à la mise en place par les compagnies d’une série de mesures censées endiguer le phénomène.

Le secteur devrait également profiter du démarrage effectif du Takaful, prévu pour le premier trimestre 2020, avec pour objectif d’atteindre une part comprise entre 5% et 10% du marché marocain, selon l’ACAPS.

L'autre facteur de croissance : l’entrée en vigueur à partir du 1er janvier 2020 du régime de couverture des conséquences des catastrophes naturelles, avec un potentiel de près de 1 Md de DH pour le secteur sur les premières années d’application.

Cette entrée en vigueur s’accompagne d’une augmentation des tarifs de l’assurance, notamment automobile, en raison de l’intégration d’une prime d’assurance complémentaire émanant de l’élargissement des polices à la couverture contre les catastrophes naturelles.

La recherche de BKB cite également le développement de l’assurance inclusive parmi les drivers du secteur en 2020. Les compagnies ont commencé à développer des produits devant répondre aux besoins de couverture d’une population exclue du marché de l’assurance. Un marché présentant un fort potentiel, selon la société de Bourse.

En outre, l’introduction de nouveaux instruments d’investissement sur le marché des capitaux marocains, notamment les OPCI, devrait offrir aux assureurs une alternative intéressante de diversification de leurs placements.

 

Les risques à surveiller

La recherche de BKB attire néanmoins l’attention sur certains éléments qui pourraient altérer la vigueur de la croissance du secteur. Elle cite en premier lieu l’application prochaine de la Solvabilité basée sur les risques (SBR) susceptible de réduire les excédents de marges de solvabilité et alléger l’exposition au marché actions.

Par ailleurs, le développement du Takaful pourrait induire une dégradation de la rentabilité des assureurs, compte tenu de la nature mutualiste de l’activité.  ◆

 

assurance Bourse Actualité Assurance Finance Maroc

Partage RÉSEAUX SOCIAUX