Bourse & Finances

Tous les articles

Managem: une coopération win-win en Afrique

Managem: une coopération win-win en Afrique

Premier producteur d’argent du continent, le groupe Managem promeut la création de valeur durable.

‘‘Notre stratégie de développement est orientée vers l’Afrique», indique le groupe dans son dernier rapport financier. Il faut dire que 2022 s’est achevée par une importante opération sur le continent, avec l’acquisition d’importants actifs au Sénégal, au Mali et en Guinée auprès de la compagnie minière canadienne Iamgold Corporation pour 280 millions de dollars. Ce qui a permis de renforcer le positionnement africain du groupe minier dans un secteur où il faut prêter attention aux impacts environnementaux et au développement durable des populations. Parmi ses 6.000 collaborateurs, Managem recrute localement, et cela se voit dans la diversité de ses ressources humaines où le groupe compte 22 nationalités.

Préoccupations climatiques

En 2022, à travers son président-Directeur général, le Groupe Managem s’est engagé avec plus de 50 entreprises africaines à la ‘’Déclaration climatique des chefs d’entreprise africains’’ (ABLCS). «Le Groupe marque ainsi son engagement à contribuer concrètement à la construction de la résilience climatique du continent et à sa croissance durable», explique la filiale de Al Mada.

Cette déclaration, annoncée lors de la COP27, est le fruit de la coalition des chefs d’entreprise en Afrique (ABLC), initiative conduite par des présidents Directeurs généraux africains, et qui émane de la stratégie 2021-2023 du Pacte mondial des Nations unies pour l’Afrique. L’adhésion de Managem à la déclaration climatique implique également l’engagement de son dirigeant principal pour participer au Pacte mondial des Nations unies et respecter ses dix principes dans les pratiques commerciales avec les fournisseurs et les clients, notamment dans les pays de présence. Il s’agit également de développer des plans de résilience d’entreprise solides pour améliorer la capacité d’adaptation et renforcer la résilience systémique en intégrant explicitement les risques climatiques dans les activités et les investissements, et en collaborant avec les fournisseurs pour adopter la même approche.

Managem s’engage également en Afrique à maintenir les principes directeurs d’une transition juste au cœur de toutes les actions et du plaidoyer pour le climat, en commençant par élaborer des plans de transition au niveau de l’entreprise, tout en veillant à ce que personne ne soit exclu. Ce pacte impose à ses membres de fixer des objectifs pour augmenter considérablement la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie, ce qui contribuera à l’ambition continentale de 27% de la production d’énergie renouvelable d’ici 2030. Tout ceci pour porter la voix du secteur privé africain et montrer la perspective africaine sur les scènes mondiales comme la COP27, afin de plaider en faveur de la prospérité durable du peuple, des entreprises et du continent.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 25 Mai 2024

Marché du travail : «Il va falloir réorienter les profils vers les formations se rapportant aux métiers d’avenir»

Samedi 25 Mai 2024

Tourisme : hausse de 17% du flux des arrivées en avril

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux