Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse & Finances

Grande distribution: Label'Vie stabilise son nouveau modèle hybride de distribution

Grande distribution: Label'Vie stabilise son nouveau modèle hybride de distribution
Samedi 27 Fevrier 2021 - Par admin

Une vingtaine d'ouvertures prévues.

Label'Vie mise à la fois sur le physique et le digital.

 

Par A. Hlimi

 

«L’année a été stressante», explique Zouhair Bennani, PDG de Label'Vie, d'entrée de jeu à l'occasion d'une conférence financière tenue récemment à Casablanca. Le PDG, qui a d'abord préféré rendre hommage aux équipes de son groupe - ce secteur ayant été l'un des plus sollicités durant la pandémie -, expliquera ensuite que des efforts continueront à être déployés pour récupérer le retard pris sur les ouvertures de magasins du fait de la suspension des chantiers, tout en précisant la feuille de route du groupe dans le e-commerce.

Une activité en V inversée Les ventes de Label'Vie ont dépassé pour la première fois en 2020 la barre des 11 Mds de dirhams, en hausse de 6% par rapport à 2019. Mais cette progression a été réalisée essentiellement au premier semestre, comme l'a expliqué le directeur financier du groupe, Amine Bennis. Le responsable souligne qu'après un démarrage normal de l'année 2020, un rush et une explosion des ventes ont été constatés au cours du mois de mars sous l'effet stockage, provoquant des pressions sur les chaînes logistiques qui ont tout de même réussi à relever le défi et maintenir les niveaux de détention intacts dans les magasins.

S'en est suivi la période de confinement (avril-mai), avec un ralentissement palpable de la progression des ventes, notamment au niveau des grandes surfaces. La période estivale (de juin à septembre) a connu une chute significative des ventes sur l’ensemble des formats, avec un impact plus conséquent sur les grands formats qui ont réalisé -6% par rapport à 2019.

Plus récemment, durant notamment la période de fin d’année, entre octobre et décembre, le management a constaté une légère reprise des ventes pour les grands formats, particulièrement en ce qui concerne le segment hyper-cash. Une tendance qui s'est poursuivie en janvier 2021. Une vingtaine d'ouvertures prévues en 2021 Label'Vie compte résorber le retard pris sur les ouvertures de magasins en 2020, avec une vingtaine d'ouvertures prévues cette année.

Dotée d'une trésorerie en amélioration de près de 400 MDH, le management pourra dérouler facilement son programme. «Nous avons une douzaine d'ouvertures reportées de l'année dernière, qui viennent bousculer une dizaine prévues cette année, une majorité de Carrefour Market, soit une vingtaine de magasins dans le pipe», résume le PDG, Zouhair Bennani.

Transformation digitale : Les projets en cours

Le groupe ne cache pas ses ambitions dans le e-commerce, avec un chantier de transformation digitale globale comprenant le Data, les process et l'offre omnicanale avec, en parallèle, le lancement attendu, dès avril, de Bringo, un site de e-commerce permettant d’offrir une expérience entièrement personnalisée en temps réel aux utilisateurs. Ceci, alors que Label'Vie a annoncé récemment un partenariat capitalistique avec RMK, maison-mère de M2M, pour le déploiement de nouveaux services «qui vont permettre à Label'Vie de s'accrocher en tant que wagon à une grande locomotive du paiement électronique et du traitement de la data, qu'est RMK.... Notre réseau de vente va leur apporter une présence plus forte sur les 26 villes où nous sommes installés et sur notre clientèle», commente Bennani.

Aradei Capital : Une plus-value latente de 600 MDH

Amine Bennis aura également expliqué lors de cette conférence que la valorisation boursière de Aradei Capital, foncière filiale du groupe introduite en Bourse fin 2020, permet à Label'Vie d'afficher une plus-value latente de 600 MDH non visible dans les comptes. Pour en profiter, le groupe doit décider de vendre des titres de Aradei Capital, chose qui n'est pas d'actualité en ce moment.

Vers une première expérience à l'international ?

Présent en Côte d'Ivoire depuis quelques années, Retail Holding, maison-mère de Label'Vie, pourrait faire bénéficier la société cotée d'une première expérience à l'international à moyen terme. Interrogé sur ce point, Zouhair Bennani explique : «Nous sommes actuellement en test de nouveaux concepts plus économiques duplicables en Afrique, et je pense que cela pourrait intéresser Label'Vie dans un horizon de 12 à 18 mois si tout va bien».

Le groupe de grande distribution a pu réaliser un EBE en hausse de 15% en 2020 et un résultat courant de 524 MDH contre 440 MDH en 2019, soit une hausse de 19%, profitant également d'une amélioration du résultat financier. Mais les performances opérationnelles ne se retrouvent pas complètement dans le bénéfice net, étant donné une charge additionnelle de 73 MDH liée à la gestion de la pandémie, dont l'amortissement du don de 50 MDH au fonds Covid19. Dans ce contexte, le bénéfice par action, corrigé des éléments non courants liés à la crise sanitaire, est en hausse de 26,6%.

Conformément à sa politique de distribution des dividendes, le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale des actionnaires la distribution d'un dividende de 60 DH par action au titre de l'exercice 2020. 

 

 

 

 

 

Economie Actualités Marocaines Actualité Financière Actualité Économique Label'Vie

Partage RÉSEAUX SOCIAUX