Bourse & Finances

Tous les articles

Secteur pharmaceutique marocain: la BERD octroie un prêt de 34,5 millions d'euros à Dislog Group

Secteur pharmaceutique marocain: la BERD octroie un prêt de 34,5 millions d'euros à Dislog Group

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a octroyé un prêt de 34,5 millions d'euros à Dislog Group, leader dans la fabrication et la distribution de divers produits de consommation au Maroc, afin de soutenir le secteur pharmaceutique privé du Royaume.
 

Le financement sera accordé à la société fondée en 2005 en deux tranches, indique la Banque dans un communiqué publié lundi.

Ainsi, un montant de 24,5 millions d'euros sera utilisé pour acquérir Steripharma, un fabricant local de produits pharmaceutiques qui fournit des médicaments génériques de spécialité à des prix abordables pour remplacer les produits originaux coûteux dans le traitement de maladies graves.

Les dix millions d'euros restants serviront à financer la construction d’une nouvelle plateforme logistique et d’un nouveau bâtiment industriel certifiés écologiques, ainsi que l’installation de panneaux photovoltaïques, relève la même source.

Les nouveaux panneaux photovoltaïques sont destinés à produire de l’énergie pour alimenter le bâtiment et contribueront à réduire les émissions de CO2, indique la BERD, notant que cette tranche bénéficiera d’une garantie de l’Union européenne (UE) par l’intermédiaire de son Fonds européen pour le développement durable (FEDD), conformément à l’objectif du Partenariat vert Maroc-UE.

Cet investissement permettra à Dislog de se développer dans l’industrie pharmaceutique et d’obtenir une plus grande valeur ajoutée dans les chaînes d’approvisionnement au Maroc, assure la Banque.

L’acquisition de Steripharma complétera la capacité établie de Dislog à atteindre un vaste réseau de petits points de distribution et contribuera à accroître les bénéfices de ses chaînes logistiques et de ses canaux de distribution actuels.

Le prêt sera accompagné d’un projet d’assistance technique financé par l’UE dans le cadre du programme FEDD afin d’améliorer les politiques de ressources humaines de la société par un diagnostic et un plan d’actions spécifiques en matière d’égalité des genres.

Dislog recevra également une subvention du Programme FINTECC, qui aide les entreprises des pays participants de la BERD à mettre en œuvre des technologies climatiques novatrices, détaille l'institution basée à Londres.

Le Maroc est membre fondateur de la BERD. Il bénéficie des financements de la Banque depuis 2012. À ce jour, la BERD a investi dans le pays 4,2 milliards d’euros, répartis sur 95 projets.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

Samedi 15 Juin 2024

Carburants: très chers prix à la pompe

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux