Bourse & Finances

Tous les articles

Emprunt international : Le marché obligatoire rassuré

Emprunt international: le marché obligatoire rassuré

 

 

Détente des taux sur le marché obligataire dans le sillage de la sortie à l'international du Trésor.

 Le marché obligataire rassuré Dans un marché agité par les incertitudes et le besoin de financement croissant de l'Etat, le marché obligataire a connu une volatilité accrue ces dernières semaines.

Les taux d'intérêt ont inscrit de nouveaux sommets annuels fin novembre et les regards sont tournés à la fois vers les décisions de Bank Al-Maghrib le 15 décembre courant et la gestion de la dette par l'Etat à court terme, notamment sur le volet international. Sur le premier point, les opérateurs seront donc fixés dans quelques jours.

En revanche, concernant la dette extérieure du Maroc, le gouvernement s'est montré studieux depuis quelques jours. Il a d'abord multiplié les emprunts et les promesses d'emprunts bilatéraux avec le Japon, l'Allemagne ou encore la Banque mondiale, avant de réaliser une sortie sur le marché financier mardi, avec une levée de 3 milliards de dollars dans des conditions que les opérateurs semblent apprécier.

Cette émission, qui a marqué le retour du Maroc sur le compartiment du Dollar après une absence de 7 ans, a connu un franc succès auprès d’investisseurs internationaux, dont 478 ont été servis. Le livre d’ordre a dépassé les 13 milliards de dollars et l’émission a été ainsi sursouscrite plus de 4 fois. Elle a permis de renouer le contact avec les investisseurs américains, diversifier nos sources de financement et établir de nouvelles références sur la courbe du crédit du Maroc.

Cette émission, qui a été placée auprès des investisseurs de qualité, notamment les gestionnaires de fonds, les compagnies d’assurances et les fonds de pension, a reçu un accueil favorable traduit par une large distribution géographique, notamment les Etats Unis, le Royaume-Uni, l’Europe, l’Asie et le Moyen-Orient.

Pour les investisseurs, ces dettes libellées en devises vont limiter les contraintes sur le marché intérieur. D'ailleurs, lors de l'adjudication du mardi 8 décembre, les taux du Trésor se sont contractés sur toutes les maturités. Cela va de -7pbs sur le 5 ans à -10,6 sur le 15 ans.

Le 26 semaines a été émis avec un taux en baisse de 10 points de base. Le Trésor n'a levé que 400 MDH, alors que les soumissions des investisseurs étaient de plus de 9,4 milliards de dirhams. Cette adjudication a été réalisée alors que le marché était au courant qu'une levée en Dollar était imminente et prévue dans la journée.

Le Trésor pourrait désormais lever le pied sur le marché intérieur et permettre au marché obligataire de terminer l'année 2020 sur des performances honorables pour les investisseurs, avant d'ouvrir le chapitre 2021 qui promet d'être au moins aussi agité que 2020.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Juin 2024

Maroc. L'inflation à 0,4% en mai

Vendredi 14 Juin 2024

Forum de Paris sur la paix: «Nous étudions presque toutes les régions en conflit»

Vendredi 07 Juin 2024

Fonds Innov Invest : «Tamwilcom se fixe pour objectif de financer 800 startups sur une période de 5 ans»

Mardi 04 Juin 2024

VIDÉO. Tamwilcom met l’entrepreneuriat marocain à l’honneur au GITEX Africa 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux