Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse & Finances

Éducation financière: les régulateurs mettent le turbo

Éducation financière: les régulateurs mettent le turbo
Lundi 01 Mars 2021 - Par admin

Malgré la crise sanitaire, les régulateurs ont poursuivi leurs efforts en matière d’éducation financière.

Une multitude d’actions ont été initiées en l’espace de quelques mois.

 

Par Y. Seddik

 

La crise de la Covid19 n’a pas relégué au second plan l’implication des régulateurs financiers en faveur de l’éducation financière. Celle-ci figure toujours en priorité dans leur agenda annuel, pour le moins assez chargé. Importante en temps normal, l’éducation financière l’est encore plus en temps de crise, comme celle que nous traversons actuellement. D’autant plus que la plupart des consommateurs sont mal armés pour assumer leurs responsabilités financières toujours plus nombreuses et complexes. Dans ce sens, plusieurs actions ont été initiées par les acteurs de la finance au Maroc depuis le déclenchement de la pandémie. Dernier exemple en date, l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) qui a renforcé son action en matière d'éducation financière en lançant durant ce mois de février un nouveau dispositif de sensibilisation et de vulgarisation.

Ce dispositif consiste en un catalogue varié de nouveaux supports d’éducation financière, qui se veulent didactiques et instructifs. Il propose une série de vidéos en motion design, des fiches conseils, des bandes dessinées ou encore des fiches «Step by Step», qui permettent aux assurés, affiliés et adhérents de prendre connaissance de leurs droits et obligations en matière d’assurance et de prévoyance sociale. Notons qu’il sera étalé sur plusieurs mois et de nombreux supports viendront enrichir ce dispositif au cours de l’année 2021.

Bourse de Casablanca : de la théorie à la pratique

En novembre dernier, la Bourse de Casablanca a conclu une convention de partenariat portant sur la promotion de l’éducation financière avec le ministère de l'Education nationale. Ce partenariat incluait la formation dans l’éducation financière via le partage des ressources pédagogiques développées par le Chartered Institute for Securities and Investment (CISI). Il comprend également la promotion du marché boursier via la mise en place de «Salles de marchés» au sein des établissements universitaires et l’organisation de la «Caravane de l'École de la Bourse» et de la compétition de gestion fictive de portefeuille «Stock Market Awards». Cet accord touche aussi la promotion de la recherche via l’organisation du «Prix de la Bourse de Casablanca» pour le meilleur travail de recherche.

AMMC : La pédagogie en jeu

Investissement, instruments financiers, droits et responsabilités ou encore protection contre la fraude, l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a développé en octobre dernier son application mobile d’éducation financière destinée au grand public «Quiz Finance», qui compte plus de 300 questions. Le lancement de l’application «Quiz Finance» s’inscrit dans le cadre de la 4ème participation de l’AMMC à la World Investor Week (WIW). Un évènement mondial qui mobilise chaque année les régulateurs des marchés des capitaux autour de l’éducation financière du public durant les mois d’octobre et novembre.

En parallèle au lancement de son application «Quiz Finance», l’AMMC a également prévu différentes actions éducatives, comme l’organisation de webinaires et la publication de capsules et guides pédagogiques autour de la finance tout au long de 2021.

Bank Al-Maghrib lance les «infos utiles»

Durant le mois de février, la Banque centrale a lancé une série de guides «infos utiles». Deux sont actuellement disponibles. Le premier traite des incidents de paiement et explique notamment aux personnes physiques et aux entreprises comment avoir accès à ses informations enregistrées au «Service central des incidents de paiement» et comment régulariser sa situation quand on est interdit de chéquier.

La deuxième publication didactique publiée par BAM informe sur les modalités d’obtention d’un rapport de solvabilité auprès de Crédit Bureau, le délégataire de Bank Al-Maghrib pour la gestion de la centrale des risques sur le crédit. Au final, les différentes initiatives citées plus haut démontrent de la dynamique soutenue des intervenants du marché en vue de la généralisation de l’éducation financière au Maroc.

 

 

 

Finance Bank Al-Maghrib ACAPS AMMC Actualité Financière Actualité Boursière

Partage RÉSEAUX SOCIAUX