Bourse & Finances

Tous les articles

Bourse: les champions de la marge

Bourse: les champions de la marge

Une entreprise cotée sur 2 affiche une marge nette supérieure en 2019. Qui sont-elles ?

 

Par A. Hlimi

Si l’on isole les secteurs pour qui la pandémie a coupé l’herbe sous les pieds (l’hôtellerie essentiellement), la majorité des chefs d’entreprises à la culture de performance bien ancrée avait pour seul objectif en 2021 de se relancer rapidement à la sortie du virage Covid-19.

Certains ont réussi cet exercice avec brio, aidés par des vents extrêmement favorables ou des business models agiles et une bonne maîtrise des coûts. Dans le microcosme boursier, une entreprise sur deux a pu afficher en 2021 un niveau de marge nette supérieur à son niveau d’avant-crise, selon des données compilées par Valoris Securities. En termes de résultats, 36 entreprises, soit près de 49% de la cote, affichent un résultat net meilleur qu’en 2019.

 

Les premiers de la classe

La meilleure amélioration en termes de marge nette entre 2019 et 2021 est attribuable à Managem. Cette dernière aurait profité du redressement des réalisations après une année 2019 déficitaire et un exercice 2020 marqué par l’impact de la crise sur son rythme de production. Revenant de loin, le groupe minier affiche désormais une marge nette de 11,6%, selon les données de Valoris Securities. De manière générale, et toujours selon les données du courtier, l’essentiel des valeurs ayant dépassé leur niveau de marge de 2019 appartient au secteur de l’industrie (16 valeurs), suivi par les services & IT (13 valeurs) et les services financiers (7 valeurs).

Une vue d’ensemble dressée par les analystes, selon le postulat que la marge nette a une composante activité et une composante marge, permet de faire ce constat : après un impact de sous-activité évalué à 1,57 Md de dirhams en 2020, les sociétés cotées parviennent à compenser près de 1,23 fois cette perte en 2021. En parallèle, l’effet marge est de 9,6 Md de dirhams en 2021, contre -8 Md de DH en 2020. Dans le panel de 72 entreprises étudiées, 56 sociétés parviennent à afficher un taux de marge nette supérieur ou égal au niveau de 2020.

 

Ces entreprises qui gardent du potentiel

L’année 2021 s’est terminée avec une belle hausse de plus de 18% pour l’indice Masi. L’analyse de l’évolution de la marge d’EBE des sociétés ayant contribué le plus à la hausse du MASI par Valoris Securities, montre l’attrait des investisseurs pour les entreprises qui ont amélioré leurs marges. Cependant, certaines d’entre elles ont vu leurs cours progresser sans amélioration des marges (Cosumar et Ciments du Maroc en l’occurrence). Mais, dans ce panel, certaines entreprises gardent du potentiel, particulièrement si l’on tient compte de la récente correction du marché entre février et mars.

«Nous estimons qu’un retour d’appétit devrait bénéficier naturellement aux valeurs ayant amélioré leur taux de marge tout au long des deux derniers exercices, puisque leurs prochaines réalisations devraient être appuyées par un effet volume post-Covid», écrit Valoris Securities, faisant référence à des entreprises comme LabelVie, Managem et Taqa Morocco. Beaucoup d’autres sociétés devront, elles, faire leurs preuves et montrer qu’elles sont capables de maîtriser leurs marges. En effet, malgré des réalisations commerciales et financières peu probantes de plusieurs de ces valeurs, Valoris Securities note tout de même que certaines sont parvenues à maîtriser, voire à doper leur taux de marge brute en 2021 par rapport à 2019.

Delta Holding, Oulmès et Lydec par exemple. Ainsi, avant prise en compte des retombées de la dette et de la politique d’investissement et d’endettement de ces entreprises, les prochaines réalisations pourraient doper l’intérêt pour ces valeurs. Cet optimisme repose sur l’apport en chiffre d’affaires d’un retour à la normale de l’activité pour ces entreprises n’ayant que peu bénéficié d’un rebond de leurs titres après la chute de mars 2020. Oulmès semble avoir pris les devants de cette liste, affichant déjà une hausse de 42% à fin mars. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 06 Juillet 2022

BALIMA: Communiqué

Mardi 05 Juillet 2022

La Centrafrique lance le projet de sa propre cryptomonnaie et d'un crypto-hub

Vendredi 01 Juillet 2022

Crowdfunding: 3,7 millions de DH collectés par les projets marocains sur la période 2019-2021

Vendredi 01 Juillet 2022

Finance participative: zoom sur les contrats d’assurance Takaful

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux