Bourse & Finances

Tous les articles

Banques cotées: trajectoire de croissance prometteuse d'ici 2025

Banques cotées: trajectoire de croissance prometteuse d'ici 2025

Les principales banques cotées à la Bourse de Casablanca affichent des perspectives prometteuses pour les années à venir, avec des trajectoires de croissance ambitieuses et des plans d'amélioration de la profitabilité. Tour d’horizon.

 

Par Y. Seddik

Attijariwafa bank : Une étude d’AGR projette une croissance du PNB de 8,3% pour Attijariwafa bank entre 2023 et 2025. Cette croissance serait tirée par un nouveau cycle d'investissement au Maroc, qui devrait stimuler l'activité de crédit et les autres services bancaires. La banque vise à améliorer son coefficient d'exploitation de 44,5% à 38,9% d'ici 2025 grâce à une discipline stricte de contrôle des coûts et à la digitalisation continue de ses opérations.

Banque Centrale Populaire : Selon la même étude, le Groupe BCP devrait connaître un TCAM de 7,6% de son PNB sur la même période. Cette performance serait le résultat de la solidité des activités de crédit au Maroc et de la reprise des activités de marché. Le coefficient d'exploitation devrait se stabiliser entre 48% et 50%, tandis que le RNPG devrait franchir la barre des 4 milliards de DH d'ici 2025.

Bank of Africa : Les analystes anticipent une croissance annuelle moyenne de 8,3% du PNB du Groupe BOA de 2023 à 2025. Cette croissance serait alimentée par l'expansion de l'activité de crédit au Maroc, un effet de rattrapage sur les commissions et les résultats des activités de marché. Le coefficient d'exploitation devrait s'améliorer significativement pour atteindre 47% d'ici 2025.

CIH Bank : D'après la même étude, CIH Bank projette un TCAM de 10,2% de son PNB sur la période 2023-2025. Cette croissance s'explique par la taille relativement «petite» de la banque, qui lui permet de surpasser la tendance générale du secteur. Le coefficient d'exploitation devrait atteindre 47,1% d'ici 2025, tandis que le RNPG devrait culminer à 880 millions de dirhams.

BMCI : La recherche prévoit une croissance du PNB de 6,4% pour BMCI sur la période 2023-2025. La banque se concentre sur une stratégie commerciale plus dynamique et vise à normaliser son coefficient d'exploitation. Le RNPG devrait rester en dessous de la barre des 500 millions de dirhams sur la période prévisionnelle.

Groupe CDM : Une étude projette un TCAM de 9,2% du PNB du Groupe CDM sur la période 2023-2025. Cette croissance serait motivée par une nouvelle stratégie commerciale suite à l'arrivée d'un nouvel actionnaire de référence. Le coefficient d'exploitation devrait se normaliser autour de 51,4% d'ici 2025 et le RNPG devrait atteindre 586 millions de dirhams.

CFG Bank : Banque marocaine de taille relativement «petite», le nouveau venu affiche un profil de croissance atypique comparativement au secteur bancaire coté au Maroc. Les analyses visent une croissance de 17% par an pour son activité de crédit, passant de 11,1 à 20,8 Mds de DH d'ici 2027. Le PNB devrait maintenir une croissance de +17% par an pour dépasser 1,1 Md de DH. Après des années de déficit, CFG Bank a renoué avec les profits en 2021 et vise un RNPG de 365 MDH à horizon 2027. Toutefois, la question de la recapitalisation de la banque reste un élément crucial à surveiller. La réalisation de ces objectifs ambitieux dépendra de la capacité de la banque à lever les fonds nécessaires à son développement et à gérer ses risques. Au final, les banques cotées sont bien placées pour profiter d'une croissance soutenue et d'une rentabilité accrue d'ici 2025. Des facteurs clés tels que le nouveau cycle d'investissement au Maroc (échéances sportives et reconstruction de la région d’Al-Haouz), la digitalisation et l'amélioration de l'efficacité opérationnelle soutiendront cette performance.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 14 Avril 2024

Les recettes douanières dépassent 20,68 MMDH à fin mars 2024

Samedi 13 Avril 2024

Dette extérieure: la PEG se creuse à 791,6 milliards de DH en 2023

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux