Bourse & Finances

Tous les articles

AtlantaSanad: les clés pour choisir le bon contrat d'assurance-vie

AtlantaSanad: les clés pour choisir le bon contrat d'assurance-vie

L'un des principaux avantages de l'assurance-vie est sa fiscalité avantageuse, notamment une exonération sur les plus-values à la sortie.

Le choix entre les contrats en dirhams et les unités de compte est loin d'être trivial.

 

Par Y. Seddik

Dans une approche pédagogique, les équipes d’AtlantaSanad Assurance ont rapproché les épargnants du concept de l’assurance-vie lors de la première édition du Salon de l’épargne. Ils ont également apporté une réponse à l'une des questions les plus importantes auxquelles nous sommes confrontés lorsqu'il s'agit de souscrire une assurance-vie : le choix entre les contrats en dirhams et les unités de compte (UC). Pour Hanaa Bouanani El Idrissi, responsable développement partenariat, animation bancassurance chez AtlantaSanad, l’un des principaux avantages de l’assurance-vie est que l’on peut y accéder à tout âge. De plus, les versements et les retraits sont possibles à tout moment, sans contrainte.

«L’épargnant peut détenir plusieurs contrats vie, qui disposent d’une fiscalité avantageuse, notamment une exonération sur les plus-values à la sortie», a-t-elle précisé. Cette caractéristique constitue un argument de poids en faveur de l'assurance-vie. Elle a également relevé les différences entre les contrats de capitalisation et ceux en unités de compte (sous ses différentes formes), qui sont de plus en plus en vogue dernièrement. Les premiers étant notamment non risqués, alors que les rendements des UC dépendent des supports choisis.

D’ailleurs, pour Abdellah Oussayh, responsable des souscriptions et gestion bancassurance, assurances-vie et micro assurances, «les OPCVM permettent aux investisseurs de diversifier leur portefeuille en acquérant des parts d'un fonds commun de placement, qui à son tour investit dans un large éventail de titres financiers. Cette diversification réduit les risques liés à la volatilité du marché, offrant ainsi une stabilité recherchée par de nombreux épargnants. L'assurance vient compléter cette stratégie en apportant une couche de sécurité supplémentaire». Abdellah Oussayh a également souligné l'importance de prendre en compte les risques liés aux supports d'investissement en OPCVM et d'adapter son profil de risque en fonction de l'horizon de placement. Il a ainsi présenté un historique des rendements des OPCVM au cours des cinq dernières années pour éclairer les investisseurs sur les performances passées

Dirhams ou unités de compte ?

Selon les experts d’AtlantaSanad, «le choix entre les contrats en dirhams et les unités de compte dépend du profil d'investisseur des épargnants, de leurs objectifs financiers et de leur tolérance au risque. Il est souvent recommandé de diversifier son portefeuille en combinant les deux options pour équilibrer la sécurité et le potentiel de rendement». Opter pour un contrat en dirhams est synonyme de sécurité et de stabilité, précise-t-on.

Dans ce cas, l’investissement est principalement placé dans un support en dirhams. Ces contrats offrent une garantie en capital, ce qui signifie que vous ne risquez pas de perdre votre argent investi, sauf en cas de faillite de la compagnie d'assurances. C'est un choix rassurant pour les investisseurs qui souhaitent préserver leur capital à tout prix. En revanche, la sécurité a un prix. Les rendements des contrats en dirhams sont généralement moins élevés que ceux des contrats en unités de compte, car les fonds sont investis dans des produits financiers plus sûrs, tels que des obligations de l'État. Les unités de compte sont un choix plus dynamique pour les investisseurs à la recherche de rendements plus élevés.

Plutôt que d'investir dans des fonds en dirhams, l’épargnant peut placer son argent dans des fonds ou des supports liés à des marchés boursiers, matières premières ou immobilier. Cela offre un potentiel de croissance plus important, mais il y a également un risque de perte en capital, car les marchés peuvent être volatils. Les contrats en unités de compte peuvent offrir des rendements plus élevés sur le long terme, mais ils impliquent une plus grande prise de risque. Pour ceux qui choisissent ce type de contrat, il est essentiel de bien diversifier leur portefeuille et de comprendre les marchés financiers. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 04 Mars 2024

Sociétés de financement: l’APSF sur plusieurs fronts

Lundi 04 Mars 2024

Banques participatives : cap sur la rentabilité

Dimanche 03 Mars 2024

Global Soft Power Index : le Maroc classé parmi les 50 pays les plus influents au monde

Dimanche 03 Mars 2024

CIH Bank : la diversification en marche

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux