Bourse & Finances

Tous les articles

Assurance: face à une forte hausse d'incertitudes, le secteur se réinvente

Assurance: face à une forte hausse d'incertitudes, le secteur se réinvente

Tensions géostratégiques, des risques de pandémie ou encore l’accélération des innovations technologiques, le secteur des assurances fait face à une multitude de facteurs d’incertitudes.

 

Par Y. Seddik

Dans un monde en proie à des incertitudes croissantes, le secteur de l'assurance se trouve à la croisée des chemins. C'est dans ce contexte que s'est ouverte mercredi 17 avril 2024 la 10ème édition du Rendez-vous de Casablanca de l'assurance, sous le thème «Quelle assurance dans un monde d'incertitudes ?».  

Cet événement majeur, organisé par la Fédération marocaine de l'assurance (FMA), a réuni des personnalités de premier plan du secteur national et international, dont Nadia Fettah, ministre de l'Économie et des Finances, Mohamed Hassan Bensalah, président de la FMA, Abderrahim Chaffai, président de l'ACAPS, et Khaled Al-Badi, président du Conseil d'administration de l'Emirates Insurance Association (EIA).

Dans son discours d'ouverture, la ministre a souligné le rôle crucial que joue le secteur de l'assurance dans l'inclusion financière et le développement économique et social du Royaume. Elle a également salué la création récente d'une commission regroupant les acteurs de l'assurance pour explorer de nouvelles pistes et repousser les frontières de ce secteur, surtout dans un contexte mondial marqué par l'incertitude.

Un secteur face à de multiples défis

De son côté, Mohamed Hassan Bensalah a mis en avant l'importance de l'assurance pour les citoyens, la qualifiant de «compagnon de vie» indispensable pour faire face aux aléas de l'existence. Il a également rappelé les nombreux défis auxquels le secteur est confronté, citant notamment les risques climatiques, les catastrophes naturelles, les tensions géostratégiques, les risques de pandémie et l'accélération des innovations technologiques qui complexifient la gestion du risque cyber. Et d’ajouter : «Au-delà des risques climatiques et des catastrophes naturelles, notre activité est confrontée à une multitude de facteurs d’incertitudes. Il s’agit notamment des tensions géostratégiques, des risques de pandémie ou encore de l’accélération des innovations technologiques qui rendent la gestion du risque cyber encore plus complexe».

Selon le dernier rapport du Forum économique mondial, le monde fera face à une augmentation des risques mondiaux au cours des deux prochaines années, avec une intensification de la désinformation amplifiée par l'intelligence artificielle, dépassant même les menaces climatiques. De son coté, Abderrahim Chaffai, président de l’ACAPS, a déclaré que «face aux incertitudes, il n’y a pas de solutions miracles comme il n’y a pas non plus de fatalisme. On ne le répétera jamais assez : la conjoncture impose au secteur d’être proactif en se montrant réactif face aux risques en développement, tels que le risque cyber. Si la promotion de la digitalisation est désormais un impératif pour les assureurs pour demeurer compétitifs et faire face aux transformations numériques et s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation, il n’en demeure pas moins qu’il faut rester attentif face aux risques qui y sont associés, notamment ceux liés à la cybersécurité».

L'urgence d'étendre la couverture d'assurance

Bensalah a également plaidé pour un élargissement de la couverture d'assurance à un plus grand nombre de citoyens, soulignant les leçons tirées du séisme d'Al Haouz qui ont démontré la nécessité d'une couverture obligatoire contre certains risques, notamment la Multirisque Habitation. Il a également appelé à l'adoption de l'obligation de la couverture des risques auxquels on expose son voisinage, à l'instar de nombreux pays développés. Dans un monde de plus en plus interconnecté, la coopération internationale est essentielle pour relever les défis communs auxquels le secteur de l'assurance est confronté. La signature d'une convention technique entre la FMA et l'Emirates Insurance Association (EIA) illustre cette volonté de collaboration et de partage d'expériences au profit d'une industrie de l'assurance plus forte et plus performante. A noter que le Rendez-vous de Casablanca de l'assurance s'inscrit comme un moment de réflexion et d'action collective pour l'avenir de l'assurance. Les débats et les échanges durant ces deux jours permettront de dessiner les contours d'une industrie de l'assurance plus innovante, plus inclusive et plus résiliente, capable de répondre aux besoins d'un monde en constante mutation. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 22 Mai 2024

Visa Schengen : nouvelle hausse des frais à partir de juin

Mercredi 22 Mai 2024

HPS ouvre un nouveau bureau en Inde

Mardi 21 Mai 2024

Inclusion financière: le ministère de l’industrie et du commerce signe un accord avec Visa et Al Barid Bank

Mardi 21 Mai 2024

Code des douanes et impôts indirects à l'agenda du prochain Conseil de gouvernement

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux