Start-up: Orange Maroc lance un nouveau programme de soutien à l’entrepreneuriat

Start-up: Orange Maroc lance un nouveau programme de soutien à l’entrepreneuriat

Orange Maroc a officiellement lancé le premier Orange Fab, un accélérateur dédié au soutien de l’entrepreneuriat et l’innovation.

 

Par K. A.

L’écosystème des start-up au Maroc connaît depuis des années une dynamique positive. Plusieurs structures d’accompagnement sont mobilisées pour assurer un climat propice et favorable à la création et le développement des start-up. Ils constituent un réseau d’accompagnement essentiel à la promotion de l’entrepreneuriat innovant au Maroc. Accélérateur de startup et troisième entité d’Orange Digital Center Maroc, Orange Fab a pour objectif de former les jeunes aux technologies innovantes et de sélectionner les start-up les plus prometteuses pour leur proposer un programme de développement et d’accompagnement managérial adapté.

Pour cette première édition, Orange Fab Maroc a mis en place le programme d'accélération AGV (Accélérateur à grande vitesse) à destination des startup qui opèrent dans les secteurs de la FinTech (Paytech, Regtech, Cash management, Crowdfunding, Néobanque…) et celui de la BlockChain (transferts d'argent et paiements, Internet des objets, identification numérique, gestion de la chaîne d’approvisionnement.).  Objectif : permettre aux entrepreneurs de construire des partenariats commerciaux avec Orange Maroc ainsi que de grands groupes nationaux ou internationaux. Ces jeunes entreprises devront donc répondre aux besoins des business Units d’Orange Maroc et des partenaires choisis pour cette édition, et être une force de proposition pour tout type d’innovations, qu’elles soient technologiques, d’usages ou même disruptives.

Cette première promotion d’Orange Fab Maroc sera soutenue par deux importants fonds d’investissements. Il s’agit de Orange Ventures Africa, la filiale d’Orange Ventures dotée d’un fonds de 50 millions d’euros pour les start-up de la zone Afrique, et le Swiss Digital Assets Institute (SDAI), qui a alloué 100 millions d’euros aux start-up opérant dans la FinTech et la BlockChain, avec pour ambition de donner aux jeunes entrepreneurs les moyens de s’adapter aux actifs numériques et à la finance décentralisée (DeFi).

Les deux partenaires accompagneront les start-up sélectionnées aussi bien financièrement, qu’en partageant leur savoir-faire, afin d’être compétitifs dans l’environnement économique actuel. À cette occasion, 6 start-up vont bénéficier du programme d’accélération Orange Fab pour l’année 2023.

Il s’agit de PipPipYalah, Becare, Hsabati,Ta7alil.ma, Dealkhir, Lmarchi. Trois start-up (Becare, PipPipYalah, Ta7alil.ma) vont participer à Viva Tech 2023, un rendez-vous annuel consacré à l’innovation technologique et aux start-up, qui se tiendra à Paris en juin prochain. «En tant qu’opérateur citoyen et engagé, Orange Maroc renforce ses investissements pour déployer des services numériques essentiels et adaptés aux besoins de chacun.

D’ailleurs, Orange Maroc a signé une convention avec le gouvernement en 2022 où elle s'engage à réaliser sur les trois prochaines années un programme d'investissement de 5,7 milliards de dirhams», a déclaré Hendrik Kasteel, Directeur général d'Orange Maroc. Le Groupe Orange propose également l’appui financier de son fonds d’investissement Orange Ventures, qui gère plus de 350 millions d’euros d’actifs, avec comme ambition de soutenir les futurs champions mondiaux de l’innovation. 

 

Rang du Maroc sur la scène internationale
Selon l’indice Global Startup Ecosystem Index (GSEI), le Maroc s’est positionné en 2022 au 79ème rang mondial sur 100 pays, atteignant un score total de 0,594. L’écosystème des startup du Maroc a gagné 16 places par rapport à l’année 2021 (95ème place mondiale) pour se classer 6ème en Afrique derrière l’Afrique du Sud (1ère dans le continent et 49ème mondial), le Nigeria (61ème), le Kenya (62ème), l’Egypte et l’Ile Maurice (71ème). Dans le monde arable, le Royaume est 7ème, derrière les Emirats Arabes Unis (1ère au niveau régional et 27ème mondial), Bahreïn (64ème), l’Egypte (65ème), la Jordanie (66ème), l’Arabie Saoudite (72ème) et le Liban (77ème). Dans la région MENA, le Maroc se classe au 12ème rang.

 

 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 02 Juillet 2024

Fonds dédiés aux startups : 47 sociétés de gestion répondent à l’appel

Dimanche 30 Juin 2024

Veezen : «Notre approche est de rendre la santé mentale accessible et prioritaire»

Mardi 04 Juin 2024

VIDÉO. BMCI: une présence remarquée au GITEX Africa 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux