Programme 3 de l’INDH: plus de 1.000 entrepreneurs accompagnés

Programme 3 de l’INDH: plus de 1.000 entrepreneurs accompagnés

390 projets ont pu obtenir des subventions dont le montant total s’élève à plus de 34 MDH.

Grâce au dispositif d’accompagnement, 628 bénéficiaires au total ont pu procéder à la création juridique de leurs entreprises.

 

Par M. Diao

 

 

Sans le cadre de l’axe «Appui à l’entrepreneuriat» du Programme 3 de l’INDH intitulé «Amélioration des revenus et inclusion économique des jeunes», les jeunes porteurs de projets ont bénéficié dudit programme dans plusieurs plateformes des jeunes à Salé, Kénitra, Sidi Slimane, Khémisset, Souk Larbaa et Sidi Taibi. Concrètement, plus de 1.000 projets ont été soutenus, dont 390 ont pu obtenir des subventions pour un montant total de 34 MDH. Dans le détail, les subventions sont destinées à l'achat du matériel tels que de l’équipement de restauration, des imprimantes, des machines à broder industrielles, du mobilier de bureau, etc.

Ce programme à fort impact a pu générer 956 emplois en soutenant les projets de jeunes dans différents secteurs, qui ont pu réaliser d’importants chiffres d’affaires. Les projets de la plateforme des jeunes de Salé ont généré 764.000 DH au total. A cela s’ajoutent 732.200 DH pour la plateforme des jeunes de Sidi Slimane, plus de 2,4 MDH pour la plateforme des jeunes de Kénitra, Souk larbaa et Sidi Taibi, et 500.000 DH pour la plateforme des jeunes de Khémisset. Ces réalisations ont pu être effectives grâce également aux levées de fonds, dont le montant total s’élève à 14 MDH pour la plateforme des jeunes de Salé, 3.484.593 DH pour celle des jeunes de Sidi Slimane, plus de 16 MDH pour la plateforme des jeunes de Kénitra et plus de 10 MDH pour celle des jeunes de Khémisset. Notons que dans les différentes plateformes précitées, les porteurs de projets ont pu réfléchir, étoffer et finaliser leurs idées en profitant de l’expertise des équipes du Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social (MCISE).

L’incubateur a été chargé de l’accompagnement entrepreneurial des jeunes, lesquels ont aussi été soutenus, encadrés et suivis par les Divisions de l’action sociale (DAS). Quelques projets innovants A Sidi Slimane, Reda, un jeune homme de 28 ans féru de sport, a mis à profit le digital pour créer une salle de sport «en ligne» où les clients peuvent se connecter et suivre une séance de sport coaché sans avoir à se déplacer. A Salé, le projet Ait Moulid porte sur l’élaboration d’un diagnostic et d’une programmation automobile automatique pour parer aux aléas d'un diagnostic à l'aveuglette qui manque de précision et nécessite beaucoup plus de temps.

 

628 structures créées
Après l’accueil des candidats et leur passage par la phase d’orientation, assurée par l’association gestionnaire, ils ont été orientés vers l’appui à l’entrepreneuriat assuré par le MCISE. En phase dite de «pré-création», qui correspond au stade où les bénéficiaires sont en recherche d’idée viable, de cadrage, d’identification du marché et de validation de l’exploitation commerciale du projet, 1.629 sessions individuelles ont été effectuées, dont 596 projets ont été accompagnés. Et ce, à travers 56 bootcamps de génération d’idées et 224 ateliers au niveau des différentes plateformes. En phase «post-création», un stade qui permet d’orienter les bénéficiaires vers des ressources et outils adaptés, mais également de favoriser la pérennité de leurs entreprises, plus de 458 projets ont été accompagnés. Enfin, grâce au dispositif d’accompagnement, 628 bénéficiaires au total ont pu procéder à la création juridique de leurs entreprises, en grande partie en statut d’auto-entrepreneurs, SARL et entreprise individuelle.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 01 Decembre 2022

OCP: près de 90 milliards de DH de CA sur 9 mois

Jeudi 01 Decembre 2022

Banques: Amethis annonce sa sortie du capital de CFG Bank

Jeudi 01 Decembre 2022

Fonds Mohammed VI pour l’investissement: le Maroc entend injecter 150 milliards de dirhams

Jeudi 01 Decembre 2022

OPCI: les investisseurs retiennent leur souffle en attendant la deuxième chambre

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux