PME: les défis passés au crible

PME: les défis passés au crible

Le ministre de l'Inclusion économique, des Petites entreprises, de l'Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, appelle à lever les obstacles qui entravent le développement des petites et moyennes entreprises au Maroc.

 

Par M. Boukhari

Intervenant lors la cinquième édition du colloque sur le management des organisations et des territoires qui s’est tenu les 20 et 21 octobre à Fès, Sekkouri a appelé à approfondir la recherche sur les aspects liés aux difficultés des entreprises, telles que l'accès aux marchés et l'intégration des PME et des TPE dans la chaîne de valeur.

Le ministre a fait observer que ce qui maintient en vie les entreprises, ce ne sont pas uniquement les crédits, mais surtout les opportunités offertes par les marchés. Au cours du colloque, les intervenants ont examiné en profondeur les facteurs qui contribuent à ces défis, notamment les réglementations financières, l'accès au crédit et les réalités économiques auxquelles les PME marocaines sont confrontées.

Pour sa part, le président de l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA), Mustapha Ijjaali, a mis en lumière le caractère essentiel de cette rencontre étant donné que les PME représentent 90% du secteur privé au Maroc, ce qui en fait un pilier fondamental de l'économie nationale. Il a affirmé dans ce sens que cet événement offre une opportunité précieuse de réunir des experts nationaux et internationaux, ainsi que des acteurs socioéconomiques, dans le but de débattre des défis liés au financement des PME au Maroc.

De son côté, Zineb Bennis Nechba, responsable du colloque, a expliqué que malgré les incitations mises en place par les autorités publiques pour soutenir les PME, de nombreuses PME continuent de faire face à d'importantes difficultés financières et de trésorerie. Ces contraintes, pour elle, ont un impact considérable à la fois sur leur croissance, leur capacité à créer des emplois et leur aptitude à investir dans l'avenir. Les participants ont également mis l'accent sur les solutions potentielles, telles que le renforcement des mécanismes de financement dédiés aux PME, la simplification des procédures administratives et le développement de partenariats publics-privés. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 28 Mai 2024

MGE 2024 : immersion dans le premier salon de gaming au Maroc

Mardi 28 Mai 2024

Benali détaille l'avancement du projet de gazoduc Maroc-Nigéria

Mardi 28 Mai 2024

Enseignement supérieur: la BAD approuve un financement de 120 millions d'euros au Maroc

Lundi 27 Mai 2024

Le Crédit Agricole du Maroc et la BEI explorent les défis et opportunités économiques des risques climatiques pour le Maroc

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux