L'Académie sociale de la CGEM célèbre sa première promotion

L'Académie sociale de la CGEM célèbre sa première promotion

 

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a organisé, jeudi à Casablanca, la cérémonie de remise des certificats de réussite aux premiers lauréats de son Académie Sociale.

Cette promotion est composée de 13 professionnels, représentant 9 entreprises, ayant suivi le cycle "Maîtrise en Gestion des Relations Sociales".

Ce programme de formation qui est élaboré en étroite collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT) et l'organisation patronal danoise "Danish Industry" repose sur une formule pédagogique unique basée sur des simulations, des jeux de rôles, des études de cas de jurisprudence et un partage des meilleures pratiques.

Le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar a indiqué que la CGEM se veut une enceinte d’ambition pour les différentes parties prenantes notamment les entreprises, les salariés et les partenaires sociaux, notant que l’Académie sociale entend, à travers son programme, d'augmenter le nombre de lauréats au fil des années en vue de construire un réseau de médiateurs sociaux suffisamment formés.

Il a également mis en avant le rôle de la médiation au sein de l’entreprise qui au delà des processus et des procédures, est composée de relations qui conduisent parfois à certaines tensions, notant dans ce sens que la capacité de créer une relation de confiance est fondamentale pour l’entreprise et pour le développement de ses compétences humaines.

Pour sa part, le ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle, Mohamed Amkraz, a souligné que cette première promotion va contribuer à l’amélioration des relations professionnelles et à la diffusion des principes et des bonnes pratiques en matière de médiation sociale dans le milieu professionnel.

En marge de cet événement, M. Mezouar et le président de la Chambre française de médiation et d'arbitrage, Roger Tournois, ont procédé à la signature d’une convention de partenariat en présence des secrétaires généraux des syndicats les plus représentatifs à savoir l’UMT, la CDT, l'UGTM et l'UNTM, de l'Ambassadeur du Danemark au Maroc, Nikolaj Harris, du Consul de France au Maroc, Serge Mucetti, du président de la Chambre française du commerce et d'industrie du Maroc (CFCIM), Phillipe Klein, et du Directeur régional du Travail de Casablanca-Settat, Mohammed El Aimani.

En vertu de cet accord, le Fonds de médiation sociale et la Chambre française de médiation et d'arbitrage s'engagent à promouvoir l'échange d'expertise et la formation en faveur de la médiation sociale.

Le Fonds de médiation sociale a été créé le 13 février 2018 par la CGEM, l'UMT, la CDT, l'UGTM et l'UNTM dans le but de financer les opérations de médiation sociale et d'améliorer les acquis à travers la formation.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 27 Juillet 2022

Banques: le PNB à 52,7 MMDH en 2021

Lundi 25 Juillet 2022

Alerte météo: vague de chaleur lundi et mardi dans plusieurs provinces du Maroc

Lundi 13 Juin 2022

Le Groupe ISCAE organise la première édition de l’Année Maroc - Espagne

Lundi 16 Mai 2022

Urgences Économiques. Quel rôle pour les MRE dans le développement économique du Maroc ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux