Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Entreprises

Entrepreneuriat social: un créneau qui a le vent en poupe

Entrepreneuriat social: un créneau qui a le vent en poupe
Lundi 26 Avril 2021 - Par admin

D’après la Singapore International Foundation, les équipes présélectionnées dans le cadre de son programme auront une chance de lancer ou d'étendre leur entreprise sociale avec un financement pouvant atteindre 20.000 dollars singapouriens (plus de 12.500 euros).

Les porteurs de projet marocains ont jusqu’au 25 avril 2021 pour faire parvenir leur candidature.

 

Par M. Diao

 

Le domaine social et l’environnement sont des secteurs qui intéressent de plus en plus certains jeunes porteurs de projet. Ceux-ci ont fait le choix d’utiliser l’entrepreneuriat afin d’impacter positivement la communauté.

Au Maroc, les incubateurs ainsi que les entités dont la vocation est de promouvoir l’entrepreneuriat social via l’accompagnement des start-up et des porteurs de projet, ont foisonné ces dernières années. Ce qui pousse légitimement à dire que l’écosystème de l’entrepreneuriat s’améliore même si du chemin reste encore à faire.

L’appel à projet du programme Young Social Entrepreneurs Global, porté par la Singapore International Foundation (SIF), et relayé par Maroc Numeric Cluster, est susceptible d’intéresser bon nombre de jeunes porteurs de projet marocains qui ont jusqu’au 25 avril 2021 pour déposer leur candidature. Il importe de préciser que le YSE Global est un programme de huit mois qui accompagne les jeunes de différentes nationalités dans le démarrage ou le développement leurs entreprises sociales à Singapour et dans d’autres pays.

Depuis 2010, le programme singapourien a consolidé un réseau de jeunes, dotés d’idées commerciales innovantes axées sur le bien social.  Concrètement, les bénéficiaires de l’initiative auront la chance d’être épaulés par des entrepreneurs sociaux, des consultants en affaires et des investisseurs chevronnés. L‘autre avantage et non des moindres est l’accès à un écosystème international, d'experts du secteur, de mentors expérimentés, d’investisseurs et un réseau croissant de plus de 1.200 jeunes acteurs du changement, issus de 39 pays.

D’après la SIF,  les équipes présélectionnées auront une chance de lancer ou d'étendre leur entreprise sociale avec un financement pouvant atteindre 20.000 dollars singapouriens (plus de 12.500 euros). Notons enfin que le profil-type recherché pour le programme, ouvert aux Marocains, est un jeune âgé entre 18 et 35 ans, capable de mettre sur pied une solution commerciale viable et innovante pour adresser un problème de société partout dans le monde.

 

Paroles de pro: Priya Andleigh, co-fondateur de Jugnuu, 2014 YSE Global Alumnus (Inde)
«Il faut savoir que le Young Social Entrepreneurs (YSE) est une grande famille. Le programme ressemble des personnes issues de plusieurs pays ayant des parcours et des expériences différentes. Parfois, le fait d’être un entrepreneur social peut mener à la solitude. D’où la nécessité d’avoir un bon réseau pour réussir cette aventure. L’une des meilleures choses que j’ai acquises grâce au programme YSE Global est le réseau d’amis et de soutien. Outre cela, nous avons aussi bénéficié d’un excellent mentorat de McKinsey and Compagny. Je ne taris pas d’éloges sur la Singapore International Foundation (SIF) pour toute l’expérience offerte par le programme, le savoir acquis et les personnes rencontrées».

 

 

 

 

TPE Actualité Entreprises univers tpme

Partage RÉSEAUX SOCIAUX