Zone OCDE : l’inflation à 6% en décembre 2023

Zone OCDE : l’inflation à 6% en décembre 2023

L’inflation en glissement annuel dans la zone OCDE, mesurée par l’indice des prix à la consommation (IPC), a augmenté, passant de 5,8% en novembre à 6% en décembre 2023, après trois mois consécutifs de baisse, indique, mercredi, l’Organisation de coopération et développement économiques.

Des hausses de l’inflation globale ont été enregistrées dans 14 pays de l’OCDE, tandis qu’elle a diminué dans 21 pays et a été stable dans les 3 autres pays, précise un communiqué de l’Organisation basée à Paris.

L’inflation globale était inférieure à 10% dans tous les pays à l’exception de la Turquie. L’inflation hors alimentation et énergie (inflation sous-jacente) dans la zone OCDE a été globalement stable, à 6,7% en décembre, et s’est maintenue à 0.7 point de pourcentage (p.p.) au-dessus de l’inflation globale.

La baisse de l’inflation de l’alimentation a ralenti par rapport aux mois précédents dans la zone OCDE, s’établissant à 6,7% en décembre après 7,1% en novembre. Des baisses de l’inflation de l’alimentation ont, néanmoins, été enregistrées dans 31 pays de l’OCDE. L’inflation de l’énergie dans la zone OCDE est restée négative pour le huitième mois consécutif.

L’inflation dans la zone OCDE en 2023 a été environ 2.5 points de pourcentage en-dessous de la moyenne annuelle de 2022 (6,9%, en comparaison de 9,5%), sous l’effet notamment de la déflation de l’énergie (-0,9% en 2023 après 29,6% en 2022).

L’inflation de l’alimentation dans la zone OCDE en 2023 a été également en-dessous de son niveau de 2022, mais est restée supérieure à 10%. En revanche, l’inflation hors alimentation et énergie a été plus élevée en 2023 qu’en 2022 (7% en 2023 et 6,7% en 2022), atteignant son taux moyen annuel le plus élevé depuis 1990.

En décembre 2023, l’inflation en glissement annuel dans le G7 a été globalement stable, à 3,2% après 3,1% en novembre. La plus forte hausse a été observée en Allemagne où l’inflation a atteint 3,7% en décembre après 3,2% en novembre reflétant un effet de base dû à une mesure ponctuelle sur les factures de gaz et de chauffage, dite "aide immédiate de décembre", en décembre 2022.

Des hausses plus faibles ont été observées au Canada, en France et aux États-Unis, tandis que l’inflation a baissé au Japon pour le deuxième mois consécutif. Les produits hors alimentation et hors énergie ont été les principaux contributeurs à l'inflation globale dans la plupart des pays du G7 en décembre.

Dans la zone euro, l’inflation en glissement annuel mesurée par l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) a augmenté en décembre, pour atteindre 2,9%, après plusieurs mois de baisse, en raison principalement du ralentissement de la déflation de l’énergie. L’inflation de l’alimentation et l’inflation sous-jacente ont cependant continué à diminuer.

L’estimation rapide d’Eurostat pour janvier 2024 indique une légère baisse de l’inflation globale qui aurait atteint 2,8% et de l’inflation sous-jacente dans la zone euro.

Dans le G20, l’inflation en glissement annuel a augmenté pour atteindre 6,5% en décembre (après 5,8% en novembre), son plus haut niveau depuis avril.

L’inflation a diminué en Afrique du Sud, en Indonésie et en Arabie saoudite mais a continué à progresser fortement en Argentine. En Chine, l’inflation est restée négative pendant trois mois consécutifs. Elle a été globalement stable au Brésil et en Inde.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 27 Fevrier 2024

Le Maroc et la RDC discutent de la coopération en matière d'assurance

Mardi 27 Fevrier 2024

Partenariat avec Israël: Dari Couspate met les choses au clair

Lundi 26 Fevrier 2024

Maroc météo : rafales de vent et chutes de neige du lundi au mardi dans plusieurs provinces

Dimanche 25 Fevrier 2024

Tourisme: avec «Go Siyaha», le Maroc veut attirer une nouvelle génération de touristes

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux