Transactions: le paiement sans contact monte en flèche

Transactions: le paiement sans contact monte en flèche

Depuis la crise sanitaire, le paiement sans contact s'est imposé comme une évidence pour de nombreux consommateurs. Plus de 50% des paiements effectués par carte bancaire sont réalisés via le sans contact.

 

Par Y. Seddik

.

 

 

Longtemps réticents aux modes de paiement innovants, et très attachés au cash, les Marocains commencent à changer leurs habitudes. Le cash perd en notoriété au détriment des cartes bancaires, du m-paiement et surtout du contactless. Des moyens plus sûrs et surtout moins chers. Introduit au Maroc depuis quelques années, le paiement sans contact (NFC) a vu sa notoriété monter en flèche avec le Covid-19 et les problématiques sanitaires associées. Mais, en plus de la crise sanitaire, l’essor du paiement sans contact au Maroc a été impulsé par divers facteurs, notamment la croissance rapide de l'industrie des smartphones, l'amélioration de l'infrastructure de paiement électronique et le désir croissant de commodité et de sécurité chez les consommateurs.

Plusieurs établissements bancaires au Maroc ont intégré cette technologie dans leurs cartes de crédit et leurs applications mobiles, permettant aux clients d'effectuer des paiements sans contact dans un large éventail de commerces, allant des supermarchés aux restaurants, en passant par les stations-service. Aujourd’hui, l’usage du Sans contact est très prisé au niveau de la grande distribution, des pharmacies, des boucheries...

Selon Rachid Saihi, Directeur général du Centre monétique interbancaire, les Marocains déboursent en moyenne 1.830 DH par carte mensuellement, dont la moitié sans contact, autrement dit en posant simplement sa carte ou son téléphone portable sur le terminal de paiement, sans avoir à saisir son code secret. Nous sommes ainsi passés d’un ratio contactless de 49,7% en nombre et de 29,3% en montant durant le premier trimestre 2022, à un taux de 55,6% en nombre et de 30,1% en montant durant la même période en 2023. L’autre statistique à retenir est que l’encours des cartes bancaires émises par les émetteurs marocains représente un total de 19,6 millions de cartes bancaires en circulation, dont plus de 14,6 millions de cartes avec la fonctionnalité du sans contact.

Apple Pay fait son entrée

La multinationale technologique opérant dans le secteur des paiements, Mastercard, a introduit au Maroc, cet été, le service de paiement «Apple Pay». Il fait donc son entrée sur le marché marocain grâce à CIH Bank et Crédit Agricole. Les deux banques ont annoncé le lancement du service de paiement pour leurs clients détenteurs de cartes Mastercard. Ce système de paiement sans contact permet aux utilisateurs d’effectuer des transactions sécurisées en rapprochant simplement leur iPhone ou Apple Watch d’un terminal de paiement électronique. Cette solution, déjà acceptée dans de nombreux commerces, offre une nouvelle facilité aux consommateurs marocains pour leurs achats quotidiens. Chaque achat avec Apple Pay est sécurisé, car il est authentifié par Face ID, Touch ID ou le code d'accès de l'appareil, ainsi que par un code de sécurité dynamique unique utilisé une seule fois.

Une tendance généralisée

En dehors du Maroc, c’est une vraie tendance de fond du Contactless qui est en train de s’installer. Au Moyen-Orient et en Afrique, plus de 70% des personnes utilisent désormais le paiement sans contact, révèle un sondage mondial réalisé par Mastercard. Dans la région MENA, les perceptions de sécurité et de commodité ont en effet suscité une préférence pour les cartes sans contact durant cette période. Outre le fait de ne pas avoir à composer un code sur un TPE ou à manipuler des pièces ou des billets, le paiement NFC est également rapide, et permet aux utilisateurs un gain de temps considérable devant les caisses.

4 autres constats ressortent du sondage : 6 personnes interrogées sur 10 dans la région MENA ont changé leur carte classique pour une carte sans contact; 84% ont déclaré que le paiement sans contact était un moyen de paiement plus propre; 79% ont estimé que les méthodes du Contatcless ont été faciles à adopter, et enfin 64% des interrogées ont confirmé que la pandémie les a poussées à utiliser moins de cash. En gros, selon MasterCard, c’est un changement qui devrait se maintenir à long terme, puisque 81% des personnes sondées ont déclaré qu’elles continueraient à utiliser le sans contact une fois la pandémie terminée. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 12 Decembre 2023

CMI: 8 millions de Marocains peuvent désormais payer avec « MarocPay »

Lundi 30 Octobre 2023

M-Wallet: tout ce que vous devez savoir

Dimanche 29 Octobre 2023

Paiement mobile: entre opportunités technologiques et défis sécuritaires

Dimanche 29 Octobre 2023

Paiement mobile: la voie vers un horizon dématérialisé

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux