Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Technologies numériques : Comment Maroc Numeric Cluster entend booster l’innovation

Technologies numériques : Comment Maroc Numeric Cluster entend booster l’innovation
Lundi 12 Octobre 2020 - Par admin

Maroc Numeric Cluster a, à son actif, plus de 35 start-up accompagnées pour l’accès aux nouveaux marchés.

Afin de lutter contre la propagation de la Covid-19, il a contribué à la mise au point d’une solution combinant une application mobile et web en software ainsi qu’une caméra thermique.

Entretien avec Ihsane Himmi, Directrice générale de Maroc Numeric Cluster.

 

Propos recueillis par M. Diao

 

Finances News Hebdo : Quel regard portez-vous sur le développement du numérique au Maroc ?

Ihsane Himmi : Le développement du numérique est aujourd’hui une nécessité à l’émergence d’un nouveau modèle de développement. L’expansion des technologies numériques dans l’ensemble des secteurs socioéconomiques permettra d’ouvrir de nouvelles voies pour une croissance économique rapide, innovante, inclusive et créatrice d'emplois. Cette expansion doit intégrer l’infrastructure, les compétences, la digitalisation, l’administration et l’entrepreneuriat numérique qui sont prioritaires pour le développement et la relance économique.

Notre pays a fait des progrès immenses dans ce domaine ces dernières années. Le rapport sur l'engagement numérique 2020 (Digital Risers), publié par le Centre européen pour la compétitivité numérique, classe le Maroc au quatrième rang dans la région Mena en termes de compétitivité numérique globale et premier en matière d’écosystème numérique. Mais il reste du chemin à parcourir, notamment en termes d’accompagnement de l’entrepreneuriat numérique, de mise en place d’un cadre règlementaire adapté à la transformation numérique et de digitalisation de l’administration publique.

 

F.N.H. : Selon vous, quels sont les principaux défis à l'essor du digital dans le Royaume ?

I. H. : Au-delà de l’aménagement numérique du territoire qui nécessite l’extension des infrastructures de haut débit, la priorité est l’adoption des technologies numériques dans le secteur public afin d’accompagner la performance du secteur privé et d’intégrer le monde rural dans le processus de digitalisation.

L’accompagnement de la digitalisation du secteur productif ainsi que l’appui de la montée en compétences digitales est également critique. Enfin, un cadre réglementaire incitatif permettrait de faire face à des défis persistants qui ralentissent le rythme de développement de l’économie digitale. MNC ambitionne de relever ces défis à travers les projets déployés via deux axes, «Innovation for leadership» et «Innovation for growth», comprenant des projets collaboratifs de R&D ainsi que des projets profitant à de multiples entreprises, y compris des PME.

Le pôle «Innovation for reforms» vise à renforcer le plaidoyer en faveur des collaborations avec les acteurs innovants (start-up, instituts de recherche), mais également à fédérer le dialogue entre secteur public et privé. Enfin, nos deux pôles transverses «MNC Academy» et «Fiware» servent de socle commun pour consolider notre vision.

 

F.N.H. : L'accès au financement est un maillon essentiel pour l'éclosion des projets innovants. Maroc Numeric Cluster participe-t-il à la mobilisation de financements au profit des porteurs de projets innovants ?

I. H. : Notre pôle «Innovation for Growth» est dédié à l’accompagnement de nos membres dans leur croissance. MNC joue un rôle fédérateur auprès des start-up et acteurs de l’écosystème, avec à la clé la mise en relation avec des investisseurs potentiels. Au-delà de la facilitation de l’accès au financement classique, nos membres peuvent également bénéficier de financements à travers des challenges d’Open innovation ou en participant aux projets collaboratifs entre les centres de R&D, les start-up et le secteur privé. Nous essayons également de créer un environnement favorable au développement de partenariats en facilitant l’engagement intersectoriel et interdisciplinaire entre nos membres. A notre actif ces dernières années, plus de 35 start-up ayant été accompagnées dans leur accès à de nouveaux marchés.

 

F.N.H. : Quelles sont les priorités immédiates de Maroc Numeric Cluster ?

I. H. : Dans ce contexte inédit, nos priorités immédiates sont d’accompagner l’accès au marché des technologies émergentes d’instituts de R&D, de guider les entreprises prêtes à adopter de nouvelles technologies, de soutenir les industries dans le développement des produits et services innovants et d’élargir la diversité de talents prêts pour l’économie numérique. Pour y arriver, nous avons prévu cet automne le lancement de Fiware, une plateforme Open source qui vise à construire un écosystème favorisant le développement de nouvelles applications intelligentes, en utilisant la production et la valorisation des données afin de résoudre des problématiques concrètes avec une déclinaison sectorielle.

Nous accompagnons également, avec nos partenaires, le déploiement de solutions collaboratives innovantes. La dernière en date concerne le déploiement par MNC, DXC technology Maroc et Mascir d’une solution combinant une application mobile et web en software (H20) ainsi qu’une caméra thermique au sein de la région de Casablanca, afin d’assurer la traçabilité du parcours visiteurs/ employés et d’anticiper des contaminations Covid-19. Ce type de projets collaboratifs vise à offrir aux innovateurs et aux clients potentiels la possibilité de tirer parti des forces de leurs écosystèmes locaux et ouvrent d’importantes possibilités commerciales.

 

F.N.H. : Enfin, pourquoi Maroc Numeric Cluster s'est-il allié à la Cité de l’innovation de Settat ? Ce genre de partenariat a-t-il vocation à se multiplier à l'échelle nationale ?

I. H. : La Cité de l’innovation de Settat dispose de toutes les composantes nécessaires à la création de zones d’accélération de l’innovation, avec un investissement de 100 millions de dirhams en infrastructures et un pool de compétences disposé à stimuler l’innovation auprès des étudiants et des enseignants chercheurs.

Ceci converge avec la mission de MNC de fédérer et d’accompagner les acteurs de l’écosystème d’innovation dans le développement des technologies numériques, de faire du Maroc une référence régionale pour l’innovation en matière de technologies numériques. Pour ce faire, nous avons décliné notre collaboration en trois volets stratégiques : (i) contribuer à une meilleure intégration des jeunes en milieu de travail, (ii) promouvoir l’entrepreneuriat innovant et en favorisant l’innovation d’usage et (iii) préparer les étudiants et formateurs aux métiers de demain pour assurer une montée en compétences dans le domaine du digital.

Nous avons également prévu d’ouvrir un bureau MNC et de lancer un des pilotes Fiware au sein de la Cité de l’innovation, avec comme objectif de faciliter la collaboration entre acteurs de l’écosystème. Ce partenariat fait partie de notre stratégie de déploiement de l’innovation au niveau régional et a vocation à être généralisé aux autres régions du Maroc.

Actualités Marocaines Actualité Économique Technologie

Partage RÉSEAUX SOCIAUX