Sportech : «Les startups sportives marocaines sont de plus en plus nombreuses et innovantes»

Sportech : «Les startups sportives marocaines sont de plus en plus nombreuses et innovantes»

La Sportech, filière prometteuse dans l’écosystème entrepreneurial sportif, est une porte d’entrée vers l’innovation. Entretien avec Othmane Ibn Ghazala, entrepreneur et PDG d’Accelab, incubateur de startups spécialisé en sport et tourisme.

 

Propos recueillis par Ibtissam Z.

Finances News Hebdo : Vous avez organisé la 2ème édition du Sportech Summit by MDJS. Quelle importance revêt ce genre d’événements dans l’échiquier entrepreneurial marocain ?

Othmane Ibn Ghazala : Ce type d'événements est crucial pour l'écosystème entrepreneurial marocain, car il favorise l'innovation et la collaboration entre les différents acteurs du sport et de la technologie. Le Sportech Summit by MDJS permet de mettre en lumière les opportunités de croissance dans le secteur sportif grâce à la technologie et de créer des synergies entre startups, investisseurs et institutions. Cela contribue également à positionner le Maroc comme un hub régional pour l'innovation sportive. Dans notre programme d’accélération «Stadium», nous avons sélectionné 10 startups, dont 5 ont été intégrées et ont pu pitcher leur projet au panel et à l’audience. De plus, l'économie du sport au Maroc pourrait potentiellement générer des revenus significatifs, avec une croissance estimée à 4,3% par an à l'échelle mondiale. En renforçant la visibilité des réussites dans ce secteur et en promouvant les avantages à long terme, le Sportech Summit by MDJS joue un rôle clé dans l'essor de l'industrie sportive marocaine et dans l'attrait des investissements étrangers.

 

F.N.H. : Lors de cette édition, vous avez choisi la thématique portant sur l’expérience des fans dans les compétitions internationales d’envergure et la manière dont la technologie pourrait justement l’améliorer. Quelles sont les grandes lignes à retenir ?

O. I. G. : Les grandes lignes à retenir de cette édition incluent plusieurs aspects clés montrant comment la technologie transforme l'expérience des fans lors des compétitions internationales. Tout d'abord, les applications mobiles et les plateformes en ligne permettent aux fans d'accéder instantanément à des statistiques, vidéos et forums de discussion, créant une expérience plus immersive. L'utilisation de la réalité augmentée (AR) et de la réalité virtuelle (VR) enrichit l'expérience des spectateurs en offrant des vues immersives du stade et des informations supplémentaires sur les joueurs. Les solutions de billetterie intelligentes, telles que les systèmes de billetterie mobile et sans contact, améliorent l'accès aux événements et réduisent les temps d'attente. Les réseaux sociaux jouent un rôle crucial en permettant aux fans de partager leurs expériences et d'interagir en direct avec les équipes et les événements. De plus, les plateformes d'analyse de données personnalisent les contenus et notifications selon les préférences des fans, rendant l'expérience plus adaptée à leurs intérêts. Enfin, les innovations dans les infrastructures sportives, comme les stades intelligents et les améliorations technologiques dans les installations, offrent une expérience de match plus captivante et efficace. Ces innovations montrent comment la technologie peut rendre le sport plus accessible, interactif et agréable pour tous, contribuant ainsi à une meilleure expérience globale pour les fans.

 

F.N.H. : Comment la technologie et l’innovation peuvent-elles influencer la performance des entreprises par le biais du sport ?

O. I. G. : La technologie et l'innovation peuvent améliorer la performance des entreprises de plusieurs manières. Elles permettent d'optimiser les processus internes, d'analyser les données pour une prise de décision plus éclairée et de développer de nouveaux produits et services adaptés aux besoins du marché. Dans le domaine du sport, cela peut se traduire par des équipements plus performants, des plateformes de gestion sportive plus efficaces et des expériences enrichies pour les fans, ce qui peut à son tour augmenter les revenus et la notoriété des entreprises impliquées. Par exemple, le marché mondial de l'économie du sport représente plus de 500 milliards de dollars, avec un potentiel de croissance significatif grâce à l'innovation technologique.

 

F.N.H. : Pouvez-vous nous parler des startups sportives marocaines ? Et que faut-il entreprendre pour qu’elles puissent exceller dans ce domaine et porter haut et fort le Made in Morocco ?

O. I. G. : Les startups sportives marocaines sont de plus en plus nombreuses et innovantes. Elles travaillent sur des solutions variées allant de la gestion des installations sportives à l'analyse de la performance des athlètes, en passant par des applications mobiles pour les amateurs de sport. Pour qu'elles puissent exceller, il est essentiel de créer un environnement favorable à l'innovation, avec des incitations fiscales, des programmes de soutien et des infrastructures adaptées. De plus, la collaboration avec des partenaires internationaux peut apporter des ressources et des connaissances précieuses pour accélérer leur développement. Des initiatives comme le programme d’accélération «Stadium» d’Accelab, qui accompagne les startups pendant six mois, sont essentielles pour soutenir cette croissance.

 

F.N.H. : À votre avis, pourquoi les entrepreneurs n’osent pas trop prendre de risque d’investir dans ce secteur pourtant prometteur et lucratif ?

O. I. G. : Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette réticence. D'abord, le manque de connaissance approfondie du secteur sportif et de ses opportunités spécifiques. Ensuite, l'absence de cadres réglementaires clairs et incitatifs pour les investisseurs dans le domaine sportif. Enfin, la perception des risques liés aux investissements dans les nouvelles technologies et les startups peut freiner les initiatives. Il est donc crucial de renforcer la visibilité des succès dans ce secteur et de promouvoir les avantages à long terme d'un investissement dans l'industrie sportive. Par exemple, les retours sur investissement lors de la Coupe d'Afrique des Nations ont démontré un impact économique significatif, ce qui devrait encourager davantage les entrepreneurs à s'engager dans ce secteur.

 

F.N.H. : Quel rôle joue l’entrepreneuriat dans l’écosystème sportif ?

O. I. G. : L'entrepreneuriat joue un rôle central dans l'écosystème sportif en apportant des solutions innovantes qui améliorent l'organisation et la gestion des événements, la performance des athlètes, et l'expérience des fans. Les entrepreneurs peuvent développer des technologies de pointe pour la sécurité, la logistique et la diffusion des compétitions, tout en créant des opportunités économiques pour le pays. En soutenant les startups et en favorisant les collaborations avec des partenaires internationaux, le Maroc peut se positionner comme un leader dans l'organisation d'événements sportifs de grande envergure. La préparation de la CAN 2025 et du Mondial 2030 nécessite des investissements dans les infrastructures technologiques, et l’entrepreneuriat local joue un rôle clé dans la mise en place de ces infrastructures. 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 18 Juillet 2024

La saga Samir

Jeudi 18 Juillet 2024

Marhaba 2024 : environ 538.000 passagers enregistrés jusqu'au 15 juillet

Jeudi 18 Juillet 2024

Transport urbain: la réforme du secteur des taxis devient une urgence

Jeudi 18 Juillet 2024

Akdital : une levée de fonds à succès

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux