Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Services digitaux: «DigiServ se veut être précurseur dans le domaine de la ‘‘Tech for good’’»

Services digitaux: «DigiServ se veut être précurseur dans le domaine de la ‘‘Tech for good’’»
Lundi 28 Juin 2021 - Par admin

La start-up propose actuellement 5 services utiles au quotidien de tous les Marocains.

Entretien avec Aalya Ghouli, Directrice générale de DigiServ-Digifi, filiale de la BMCI et du Groupe BNP Paribas.

 

Propos recueillis par Ibtissam Z.

 

Finances News Hebdo : Vous venez de lancer une nouvelle application «Leena» dédiée à la sensibilisation des citoyens pour le don de sang. Parlez-nous de ce nouveau procédé innovant. Et pourquoi particulièrement le don de sang ?

Aalya Ghouli : DigiServ renforce son positionnement dans l’écosystème «Tech for good» en s’impliquant pleinement dans un enjeu national majeur, visant à faire face au risque de pénurie de sang au Maroc afin de tendre vers l’autosuffisance. C’est ainsi qu’est née l’application «Leena» (Leena lmgharba kamlin), dont l’ADN est de ne servir qu’une seule cause : celle du don de sang.  Au Maroc, comme partout ailleurs, il y a chaque jour un besoin de don de sang pour permettre à des personnes en situation critique d’en bénéficier, grâce à des donneurs qui le font bénévolement. Il s’agit d’encourager les donneurs de sang à être plus nombreux et à se rendre aux centres spécialisés pour ce faire. Leena a pour vocation d’informer et d’orienter tous les Marocains afin de franchir le pas et permettre ainsi à des vies d’être sauvées grâce à cet acte noble, simple et naturel. 

 

F.N.H. : L’application Leena a été également pensée pour les entreprises et autres organismes qui souhaitent renforcer le lien de solidarité en interne ? Qu’en est-il exactement ?

A. Gh. : Aujourd’hui, il existe plusieurs organismes et institutions (entreprises, écoles, associations, etc.) très engagés et sensibles à la cause RSE, et plus particulièrement au sujet du don de sang. Afin de les assister dans l’organisation de leurs journées de don de sang, l’application met à leur disposition «Leena Pro», un outil qui leur permet de paramétrer leur journée de collecte (lieu, horaire, nombre de lits, etc.). L’objectif est que toute personne puisse être notifiée de cette journée de collecte au niveau de l’application «Leena» et de prendre rendez-vous. Ainsi, l’organisateur a une vue en temps réel des promesses de dons et la gestion du flux des donneurs tout au long de la journée, pour le plus grand confort des organisateurs, mais aussi des donneurs.

 

F.N.H. : Ce n’est pas nouveau pour votre filiale d’offrir ce genre de services d’utilité publique. En effet, «Mchina», application de covoiturage, et Bricall, application de mise en relation ouvriers- prestataires, ont été créées et mises à disposition des intéressés. Comment fonctionnent ces services digitaux novateurs ? 

A. Gh. : «Bricall» est une plateforme qui a pour objectif de mettre en relation des artisans qualifiés avec les clients finaux en seulement deux clics. Les artisans disponibles sur la plateforme «Bricall» sont présents dans plusieurs villes et couvrent plus de 12 métiers. Depuis son lancement, elle a permis aux artisans (près de 300 artisans référencés) sur la plateforme de développer leur activité grâce au digital. D’ici fin 2021, elle a pour ambition d’élargir les domaines d’intervention de ces artisans, tout en étant présente dans les principales villes du Royaume. L’application de covoiturage «Mchina» a été lancée fin 2020 dans le but d’apporter une solution pratique et écologique pour faciliter la mobilité intervilles. Elle permet la mise en relation de conducteurs et passagers selon 3 engagements :

• Sécurité : Tous les membres sont vérifiés grâce au recueil des CIN et évalués après chaque trajet.

• Bonne ambiance : Les déplacements se font selon les préférences des voyageurs, avec la possibilité de choisir un conducteur aimant discuter ou écouter de la musique, ou seulement avec des hommes/ femmes.

• Économie : Les frais sont partagés pour que les déplacements coûtent moins cher.

 

F.N.H. : DigiServ a également mis au point l’application de prise de rendez-vous auprès des professionnels de l’esthétique, Ziny, ou encore Dayra, une application d’organisation de tontine. Parlez-nous de cette approche ?

A. Gh. : Début 2021 a été marqué par le lancement de www.Ziny.ma, une plateforme de prise de rendez-vous beauté en ligne, qui donne accès à un large panel de salons et de professionnels de la beauté. Disponible 24h/24 et 7j/7, elle simplifie la vie des clients et des gérants de salons et instituts de beauté. Elle permet aussi à ses clientes de gagner du temps, réserver leur prestation beauté en quelques clics à n’importe quel moment de la journée, tout en ayant accès à des avantages et des offres exclusives chez les salons et instituts de beauté partenaires. 

Dayra est une application destinée aux personnes qui ont recours à Daret (appelée aussi Koora). Cela consiste à constituer un groupe de personnes cotisant une somme d’argent prédéfinie à une fréquence spécifique et remettre la cagnotte à l’un des participants à tour de rôle. Cette pratique est bien ancrée dans les habitudes des Marocains, et nous estimons qu’une personne sur 4 a recours à Daret pour épargner ou réaliser un projet.  Dayra est la première solution gratuite, intuitive et 100% digitale, permettant l’organisation et la gestion de tontines de A à Z et d'en faire le suivi, que ce soit pour le gérant ou le participant. Grâce à cette application, le gérant peut inviter ses amis et ses proches à rejoindre sa tontine et définir l’ordre des différents participants, le montant des cotisations, etc. Tous ont le même degré de visibilité sur l’avancement de la tontine (état des cotisations, retard de paiement, ordre, etc.). Elle facilite la gestion tout au long de la tontine à travers un système de relances automatique et manuel.

 

F.N.H. : Plus globalement, quelle approche dicte la multiplicité de ces applications ?

A. Gh. : DigiServ a pour vocation de développer une offre unique et variée de services digitaux non bancaires pour répondre à de nombreux besoins du quotidien des Marocains et faciliter leurs parcours d’utilisateurs. Organisée en mode start-up, avec des équipes 100% agiles et pluridisciplinaires, DigiServ se veut être précurseur dans le domaine de la «Tech for good» au Maroc et cultive des ambitions très fortes visant à atteindre des millions d’utilisateurs au bout des premières années d’activité. DigiServ se dote de moyens et ressources nécessaires pour proposer des services à valeur ajoutée en développant la créativité, l’agilité et l’innovation. Aujourd’hui, le portefeuille de services de DigiServ compte 5 services utiles au quotidien à tous les Marocains. Cet écosystème digital continuera à se développer, fort de la conviction que les Marocains sont de plus en plus digitalisés et demandeurs de ce type de services. 

 

F.N.H. : DigiServ sert-elle juste d’interface ou, comme toute entreprise, est-elle rémunérée pour les différents services proposés ?

A. Gh. : Chaque service développé a un business model qui lui est propre. Toutefois, Leena est un service 100% à but non lucratif, dont la raison d’être est de motiver les Marocains à donner leur sang et les accompagner dans ce geste de générosité qui distingue cette culture de don qui est ancrée en nous. 

 

F.N.H. : Vous avez été promue Directrice générale de DigiServ. Quelles sont vos aspirations actuelles et vos objectifs à moyen terme ? Avez-vous d’autres services dans le pipe ?

A. Gh. : J’ai le plaisir de reprendre les rênes de cette start-up depuis avril de cette année. DigiServ est une jeune entreprise qui, en à peine 2 ans, a lancé des services innovants à fort impact et a su trouver sa place dans l’usage quotidien de milliers de Marocains. Mon rôle est de continuer à développer cette start-up et en faire une référence dans le domaine digital au Maroc et en Afrique pour répondre aux ambitions du Groupe BNP Paribas. L’innovation est une partie intégrante de notre ADN et plusieurs services seront lancés à l’avenir. Je vous invite donc à rester connectés aux nouveautés de DigiServ.

 

 

 

 

Digital Digitalisation Actualité Maroc

Partage RÉSEAUX SOCIAUX