Entreprises publiques : ONCF, la stratégie gagnante

Entreprises publiques : ONCF, la stratégie gagnante

Des investissements importants dans la modernisation du réseau ferré. La mobilité durable, un axe stratégique.

 

Par A. Hlimi

Après une année 2023 marquée par de nombreuses annonces, liées notamment à l’extension du train à grande vitesse qui boucle son cinquième anniversaire, l’ONCF a vu ses revenus s’accélérer sur le premier trimestre 2024. Son chiffre d'affaires global a enregistré une amélioration de 13%, dépassant le milliard de dirhams, profitant d’une activité «voyageur» qui continue sur sa tendance haussière, tandis que le transport de marchandises affiche une nette amélioration en ce début d'année.

Ce sont ainsi 12,7 millions de passagers qui ont été transportés durant le 1er trimestre, en légère amélioration par rapport à la même période de 2023, générant un chiffre d'affaires voyageurs de 581,5 millions de dirhams. 4,3 millions de tonnes de marchandises ont été transportées sur la période, un chiffre en amélioration de 12% par rapport à 2023, en lien avec la bonne reprise du transport des phosphates, dont la progression a atteint 32%. Le chiffre d'affaires du transport de marchandises du 1er trimestre est de 391 millions de dirhams, en amélioration de 13% par rapport à la même période de 2023.

Plus de 300 MDH d’investissements

L’année 2023 a été marquée par une accélération du plan de développement de l’Office, concrétisé par la conclusion d’un cadre de partenariat stratégique pour l’investissement dans les projets de trains à grande vitesse et le développement de l’offre ferroviaire dans son ensemble, dans l’objectif de faire du rail un pilier central d'un système de transport. En tant qu’épine dorsale de la mobilité au Maroc, l’ONCF a hissé le développement du réseau ferré national et l’amélioration de la qualité de son offre, notamment à travers le lancement de nouvelles extensions à grande vitesse et la modernisation de sa flotte de matériel roulant, comme des axes prioritaires de ses plans de développement.

L’objectif étant de positionner le rail comme la locomotive d’un système de mobilité confortable, fiable et durable. Le développement du réseau ferré permettra d’accroître la capacité sur le réseau conventionnel et de favoriser la création d’un service de proximité dans les principales régions du Royaume. En chiffres, les investissements sur les 3 premiers mois de l’année ont atteint 321 millions de dirhams, portant principalement sur le maintien de la performance, la qualité des services et la modernisation du réseau ferré.

Parallèlement, l’Office continue de travailler sur la maîtrise de la trajectoire d'endettement, avec un endettement de 43,4 milliards de dirhams à fin mars 2024, en diminution par rapport à l'année 2023. L'Office démarre l'année 2024 en faisant circuler 90% de ses trains à l'énergie verte, choix stratégique qui permet une optimisation considérable de la facture énergétique et une atténuation substantielle de l'empreinte carbone des activités ferroviaires. Signalons enfin que l’ONCF a signé une convention cadre de partenariat stratégique avec la CDG, qui lui permettrait de lui donner les moyens de ses ambitions avec un premier point d’étape important en 2030.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 12 Juin 2024

Emploi : échec et mat !

Mercredi 12 Juin 2024

Les importations espagnoles en provenance du Maroc en hausse de 4% au premier trimestre 2024

Mercredi 12 Juin 2024

Rapport. Les postes de haut niveau restent largement inaccessibles aux femmes dans le monde entier

Mardi 11 Juin 2024

Assurances : les primes émises atteignent 17,24 milliards de DH au premier trimestre de 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux