L'ONCF dévoile un projet ferroviaire de 16 Mds de dirhams

L'ONCF dévoile un projet ferroviaire de 16 Mds de dirhams

Cinq ans après le lancement d'Al Boraq, la première ligne à grande vitesse en Afrique, l'Office National des Chemins de Fer (ONCF) du Maroc annonce une étape majeure dans le secteur ferroviaire.

Selon le communiqué officiel de l'ONCF, ce projet d'envergure vise à "connecter davantage les territoires et offrir des solutions de mobilité innovantes, éco-responsables, rapides et intelligentes". 

Le projet, évalué à environ 16 milliards de dirhams, dépasse largement le simple renouvellement du parc ferroviaire, comme l'indique le communiqué. Il comprend l'acquisition de 150 trains pour les services inter-villes, trains navettes rapides, et métropolitains, ainsi que 18 trains à grande vitesse pour les futures extensions. Ce choix stratégique répond à la "croissance significative du trafic voyageurs, au remplacement partiel de la flotte vieillissante, et à l’expansion vers de nouvelles destinations comme Marrakech, tout en améliorant les services de proximité dans les régions de Casablanca et Rabat."

Une des innovations majeures de ce projet consiste en la création d'un écosystème industriel ferroviaire marocain. Le communiqué précise que cet écosystème vise à "stimuler l’économie locale, créer des emplois, et positionner le Maroc comme un acteur ferroviaire compétitif sur la scène mondiale."

Le communiqué souligne également que cet appel à concurrence fait suite à un appel à manifestation d'intérêt international en septembre 2022, où l'ONCF a reçu dix expressions d'intérêt de constructeurs internationaux. Le processus de sélection, actuellement en cours à travers un "dialogue compétitif en plusieurs étapes," garantira la collaboration avec le meilleur partenaire pour ce projet d'envergure.

Enfin, la même source souligne que ce projet va au-delà de la sphère des transports, contribuant également à la préparation du Maroc pour la Coupe du Monde de la FIFA en 2030, co-organisée avec l'Espagne et le Portugal. Cet événement sportif mondial est non seulement une occasion de démontrer les infrastructures de pointe du pays, mais aussi de marquer le rôle prépondérant du Maroc dans l'innovation, la durabilité, et l'excellence dans le secteur des transports à l'échelle international.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux