HCP: le moral des ménages poursuit sa tendance baissière au T2-2023

HCP: le moral des ménages poursuit sa tendance baissière au T2-2023

Le moral des ménages poursuit sa tendance baissière au 2ème trimestre de 2023, pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l'enquête en 2008, l'indice de confiance des ménages (ICM) s'établissant à 45,4 points, contre 50,1 points au T2-2022, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
 

Ainsi, 87,3% des ménages déclarent, au T2-2023, une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 10,0% un maintien au même niveau et 2,7% une amélioration, indique le HCP dans une note d'information sur les résultats de l'enquête de conjoncture auprès des ménages.

Le solde d'opinion sur l'évolution passée du niveau de vie est resté négatif et atteint son niveau le plus bas avec -84,6 points, contre -81,5 points au trimestre précédent et -73 points au même trimestre de l'année passée, précise la même source.

S'agissant de l'évolution du niveau de vie au cours des 12 prochains mois, 53,4% des ménages s'attendent à une dégradation, 36,9% à un maintien au même niveau et 9,7 % à une amélioration, fait savoir le HCP, ajoutant que le solde d'opinion relatif à cet indicateur s'établit à -43,7 points.

Ladite note révèle aussi qu'au T2-2023, 85,3% contre 4,9% des ménages s'attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. Le solde d'opinion est resté ainsi négatif à -80,4 points.

Par ailleurs, le HCP indique 78,8 % contre 9,9% des ménages considèrent que le moment n'est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables, avec un solde d'opinion négatif (-68,9 points), notant que 53,4% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 44% déclarent s'endetter ou puiser dans leur épargne et 2,6% affirment épargner une partie de leur revenu.

Quant à l'évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 60,6% contre 3,3% des ménages considèrent qu'elle s'est dégradée. Le solde d’opinion de cet indicateur est resté ainsi négatif, à -57,3 points.

Pour ce qui est de l'évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois, 18,5 % des ménages prévoient une amélioration de leur situation financière, 56,9 % à un maintien au même niveau et 24,6% à une dégradation.

Parallèlement, l'enquête fournit également des données trimestrielles sur la perception des ménages relatives à d'autres aspects des conditions de vie.

Ainsi, 10,3% contre 89,7% des ménages s'attendent, au T2-2023, à épargner au cours des 12 prochains mois. Le solde d'opinion relatif à cet indicateur est resté négatif et atteint son niveau le plus bas avec -79,4 points, contre -76,1 points au trimestre précédent et -77,3 points au même trimestre de l'année passée.

Au 2ème trimestre de 2023, la quasi-totalité des ménages (98,1%) déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois contre une proportion minime des ménages (0,1 %) qui ressentent leur diminution.

Quant à l'évolution des prix des produits alimentaires au cours des 12 prochains mois, 72,5% des ménages s'attendent à une augmentation, 22,7% à un maintien au même niveau et 4,8% seulement à une diminution.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 27 Fevrier 2024

Le Maroc et la RDC discutent de la coopération en matière d'assurance

Mardi 27 Fevrier 2024

Partenariat avec Israël: Dari Couspate met les choses au clair

Lundi 26 Fevrier 2024

Maroc météo : rafales de vent et chutes de neige du lundi au mardi dans plusieurs provinces

Dimanche 25 Fevrier 2024

Tourisme: avec «Go Siyaha», le Maroc veut attirer une nouvelle génération de touristes

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux