Défense nationale: le Maroc signe un accord de compensation industrielle avec Boeing

Défense nationale: le Maroc signe un accord de compensation industrielle avec Boeing

En exécution des Très Hautes Instructions Royales pour l’organisation de la cérémonie de signature de l'accord de compensation industrielle conclu avec la compagnie américaine Boeing, Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale, a présidé ladite cérémonie, mercredi au siège de cette Administration, et ce, en présence du Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR et Commandant la Zone Sud, du Général de Corps d’Armée, Commandant la Gendarmerie Royale, et d’autres Hauts responsables de l’EMG des FAR ainsi que des représentants de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Rabat.

L'administration de la Défense nationale indique dans un communiqué que la signature de cet accord de compensation industrielle, qui s’inscrit dans le prolongement du programme d’acquisition des hélicoptères Apache, illustre davantage la vision royale visant la modernisation et le renforcement des capacités opérationnelles des FAR ainsi que l’émergence d’un secteur d’industrie de défense au Maroc.

Cet accord porte notamment sur le renforcement de l'autonomie des Forces Royales Air en matière de métrologie, de fabrication et de réparation en composite de différentes pièces de rechange et superstructures, selon les standards aéronautiques les plus avancés, précise le communiqué.

Aussi, il témoigne de la volonté des parties de renforcer le partenariat existant entre le Maroc et la société américaine Boeing à travers la mise en œuvre de projets stratégiques communs tout en favorisant l'émergence d'une Base Industrielle et Technologique de Défense au Royaume.

L'accord renforce également, la coopération dans le domaine de la recherche et développement et le transfert de technologies à travers la qualification de bureaux d'ingénierie marocains aux normes internationales du secteur de l’aéronautique ainsi que la réalisation, en partenariat avec l'Université Mohammed VI Polytechnique de Ben Guerir, d'un centre de recherche pour la fabrication d’additive avancée 4.0.

Aussi, et dans le prolongement du protocole d'accord industriel, signé le Roi, le 27 septembre 2016, en vue de la création au Royaume du Maroc d'un écosystème d'équipements aéronautiques, l'accord de compensation, conclu aujourd’hui, prévoit la réalisation par la société Boeing auprès de fabricants locaux qualifiés d'un volume de sourcing de pièces de rechange de 150 millions de dollars, contribuant ainsi à la création d'emploi au Maroc et à la relance économique du secteur de l’aéronautique national, ajoute le communiqué.

Aux termes de cette cérémonie, les membres de la délégation américaine ont exprimé leur admiration pour le niveau de développement économique et social, fort impressionnant, réalisé par le Royaume sous le leadership du Roi, faisant ainsi du Maroc un partenaire dynamique et compétitif, conclut le communiqué.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 24 Fevrier 2024

Logement: pourquoi il faut un cadre juridique pour le «pas-de-porte résidentiel»

Vendredi 23 Fevrier 2024

Les recettes fiscales dépassent 24 MMDH en janvier

Vendredi 23 Fevrier 2024

L'Europe et l'Afrique du Nord face à des vagues de sécheresse sans précédent

Vendredi 23 Fevrier 2024

Sécheresse: faut-il craindre un exode rural massif ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux