DeepTech: aperçu de l'écosystème en Afrique

DeepTech: aperçu de l'écosystème en Afrique

La technologie DeepTech a le potentiel de transformer radicalement les sociétés africaines, en améliorant les processus entrepreneuriaux et en transformant les pratiques dans différents secteurs.

 

Par D.M

L'Afrique émerge comme un terrain fertile pour l'innovation DeepTech, avec un nombre croissant de jeunes entrepreneurs et d'entreprises locales embrassant des solutions de pointe telles que l'intelligence artificielle (IA) pour améliorer la productivité et stimuler l'innovation. Selon l'analyse de Charlette N'guessan, spécialiste en intelligence artificielle, et panéliste au DeepTech Summit, cet écosystème présente à la fois des opportunités et des défis uniques. En effet, dans son analyse, il ressort une tendance marquant la montée en puissance des jeunes startuppers cherchant à révolutionner divers secteurs grâce à la technologie. «Des entreprises locales adoptent des solutions DeepTech pour rester compétitives et améliorer leur efficacité opérationnelle, reflétant un intérêt croissant pour ces avancées», affirme-t-elle.

Des défis encore présents

Cependant, bien que l'enthousiasme pour l'IA soit palpable, des défis subsistent, notamment en termes de règlementation et d'éthique. Notre spécialiste révèle que les algorithmes biaisés posent des questions éthiques, accentuant le besoin urgent de règlementations adaptées à l'IA. Alors que des initiatives nationales émergent pour encadrer l'utilisation de l'IA, comme la Convention de Malabo (Guinée équatoriale), il reste beaucoup à faire pour combler les lacunes règlementaires.

«À l'échelle continentale, nous travaillons avec l'Union africaine sur une stratégie globale visant à promouvoir l'innovation et à surmonter les obstacles à l'adoption généralisée de la DeepTech. Cette stratégie envisage des collaborations inter-pays, mettant en lumière l'importance de tirer parti des infrastructures existantes dans des pays comme l'Afrique du Sud qui est plutôt avancée dans ce domaine, pour favoriser par la suite l'innovation dans toute l'Afrique», explique N'guessan. Les challenges abondent aussi sur l’aspect de l'infrastructure et de l'accès aux données. Cependant, l'enthousiasme des jeunes entrepreneurs est indéniable. Les incitations, telles que l'encouragement à la consommation locale des solutions DeepTech développées en Afrique, pourraient stimuler davantage cet écosystème en pleine croissance.

Impact social et économique

La technologie DeepTech a le potentiel de transformer radicalement les sociétés africaines, en améliorant les processus entrepreneuriaux et en transformant les soins de santé. Des innovations telles que les solutions d'IA dans le domaine de la santé, en général, et de la cardiologie, en particulier, réduisent les délais d'attente et accroissent l'accessibilité aux soins de santé dans des régions mal desservies.

La spécialiste en intelligence artificielle relève également l’aspect de l'intégration de l'éthique dans le développement de solutions DeepTech comme étant cruciale pour garantir leur impact positif à long terme. Il est important pour les développeurs d’être encouragés à concevoir des systèmes transparents et responsables, réfléchissant à l'impact à court et à long terme de leurs produits sur la société. In fine, l'écosystème DeepTech en Afrique est en pleine expansion, soutenu par une nouvelle génération d'entrepreneurs et d'innovateurs. Cependant, des défis subsistent, notamment en matière de régulation et d'infrastructure. La collaboration, l'engagement des parties prenantes et l'accent sur la responsabilité éthique sont essentiels pour libérer le potentiel complet de la DeepTech en Afrique et transformer positivement les sociétés du continent. 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Algérie : déchéance et perfidie diplomatiques

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux