Banques: Crédit du Maroc se diversifie et accélère son développement

Banques: Crédit du Maroc se diversifie et accélère son développement

Nouveaux segments, nouveaux métiers et nouvelle organisation, le Crédit du Maroc, version Holmarcom, change de dimension et cherche à atteindre dès 2024 des niveaux d'activité jamais atteints auparavant.

 

Par A. Hlimi

2023 fut une année de transition pour le Crédit du Maroc, où le management s'est attelé à compléter le processus d'autonomie vis-à-vis du Crédit Agricole français, son ancien actionnaire. Cette page tout juste tournée, le groupe s'est fixé de nouveaux objectifs, reflétant un plus grand ancrage dans l'économie marocaine :  exit les segments haut de gamme, le groupe souhaite désormais se positionner sur l'ensemble des segments et sur tous les métiers de la banque, à commencer par le crédit à la consommation, le leasing et la banque d'investissement. 

Pour Ali Benkirane, président du Directoire, la banque vit un moment historique grâce à la nouvelle ambition portée par le groupe Holmarcom. Il explique en conférence de résultats, le 14 mars, que la stratégie passe par une nouvelle organisation autour de 4 directions réseau pour mieux cibler les régions et couvrir l'ensemble des métiers. «L'objectif est de rattraper le retard que nous avons sur le crédit à la consommation et le leasing», a-t-il résumé. 

Vers une activité commerciale record en 2024

En outre, le groupe souhaite mettre en place une véritable franchise de banque d'investissement d'ici fin juin 2024, pour offrir aux clients un dispositif complet de solutions dans les activités de marché, l'épargne, les opérations de haut de bilan ou encore l'intermédiation boursière.  À noter que les activités de marché ont généré en 2023 un PNB de 355,4 MDH, en hausse de près de 35%, profitant de la performance des activités de change et obligataire. 

«Nous souhaitons consolider nos acquis, construire et accélérer la dynamique», a indiqué Benkirane. «Le sujet de la satisfaction client est un sujet crucial pour nous. Nous souhaitons également accélérer notre conquête, et nos équipes sont mobilisées sur le terrain. Cela donne déjà des fruits et les premiers chiffres sont très positifs... Pour 2024, nous ambitionnons à peu près 10 Mds de dirhams de nouveaux crédits entreprises, 5,5 milliards pour les particuliers, ce qui est un montant très significatif par rapport à l'historique du Crédit du Maroc.  La franchise de banque d'investissement d'ici fin juin nous permettra d'apporter le meilleur conseil et le meilleur accompagnement aux clients patrimoniaux», a-t-il promis. 

Les contours de cette nouvelle stratégie sont déjà visibles en 2023 où  les crédits aux entreprises se sont renforcés de 8,2%, particulièrement en raison des bonnes performances des crédits d'équipement et des crédits à la promotion immobilière qui ont évolué respectivement de 25,2% et 21,3%. Les crédits aux particuliers, pour leur part, ont progressé de 3,2% pour s'établir à 20.243 MDH, grâce notamment à la hausse des encours du crédit à l'habitat de 3,7%.

En face, les ressources bilan ont poursuivi leur progression en enregistrant une augmentation de 6,5% par rapport à l'exercice précédent, s'établissant ainsi à 51 Mds de dirhams. Elles ont bénéficié de la bonne tenue des ressources à vue qui ont évolué de 5,8% à 36 Mds de DH, et de la croissance des dépôts à terme et des ressources d'épargne qui ont progressé respectivement de 33,5% et 1,5%. Ces ressources, couplées aux levées obligataires sur le marché des capitaux, permettent au groupe de financer sa conquête sur le crédit. 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 14 Avril 2024

Les recettes douanières dépassent 20,68 MMDH à fin mars 2024

Samedi 13 Avril 2024

Dette extérieure: la PEG se creuse à 791,6 milliards de DH en 2023

Samedi 13 Avril 2024

OpenAI Voice Engine : percée ou danger ?

Samedi 13 Avril 2024

Pêche : hausse de la valeur des produits commercialisés de 2% à fin mars 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux