Bank Of Africa affirme son engagement en matière de développement durable

Bank Of Africa affirme son engagement en matière de développement durable

Le Groupe Bank Of Africa a, une fois de plus, marqué son engagement en faveur du développement durable et de la finance à impact en inaugurant la Chaire panafricaine de durabilité et finance à impact. La cérémonie de lancement, qui a eu lieu le 19 décembre 2023, a été le point culminant de la signature d'une convention de partenariat entre BOA et six institutions académiques de renom. La mission principale de la Chaire est de promouvoir la recherche scientifique, la formation, le transfert de compétences et d'expertise en matière de durabilité et de finance à impact. Le groupe ambitionne ainsi d'améliorer la compétitivité des entreprises, accroître l'attractivité du Maroc et de l'Afrique en matière d'investissement responsable, tout en contribuant au bien-être de la collectivité.

Partenariats stratégiques : un impact potentiel considérable

Au-delà des six partenaires académiques annoncés, la chaire est étayée par un réseau impressionnant de 54 établissements de recherche, plus de 400.000 chercheurs et étudiants, 400 laboratoires et des centaines de professeurs. «Si l’on arrive à faire bouger toute cette mégastructure, si l’on arrive à mobiliser juste 1% de l’effectif existant, je vous laisse imaginer l’impact qu’on peut produire ensemble» a lancé Omar Ezzyati, directeur Veille stratégique innovation et influence.    Cette structure en fait un acteur majeur, susceptible d'orienter significativement les investissements et de renforcer l'attractivité des initiatives durables.

La chaire a défini des objectifs variés pour les différentes parties prenantes. Pour les universités et écoles partenaires, elle offre un espace d'échange et de rencontre, impliquant des experts nationaux et internationaux. Elle vise également à soutenir la compétitivité des entreprises, tout en améliorant l'intégration des critères ESG dans les décisions d'investissement. Ainsi, pour les institutionnels, l'objectif est de contribuer aux politiques nationales et aux débats publics en matière de durabilité et de positif impact, notamment autour des enjeux réglementaires.

Positionnement et axes de la Chaire

La Chaire panafricaine se présente comme une structure neutre, crédible et légitime, résultat d'un partenariat public-privé multi-acteurs. Elle se définit comme un espace multidisciplinaire de recherche et de formation, mobilisant chercheurs, experts, entrepreneurs, investisseurs et décideurs publics. Les axes de recherche abordent des questions cruciales liées à la durabilité, notamment la finance durable et la mesure de l'impact, les défis liés à l'eau, à l'agriculture, à l'énergie et à la mobilité durable, ainsi que l'exploration des technologies telles que l'IA, la blockchain et l'Internet des objets. Dans le domaine de la finance durable, la Chaire se consacre à analyser le lien essentiel entre la finance durable et l'investissement responsable, mettant l'accent sur la mesure de l'impact et de la performance, ainsi que la transparence des critères ESG. Une autre facette cruciale explore les défis liés à l'eau, à l'agriculture, à l'énergie et à la mobilité durable, en cherchant à analyser les problématiques liées à l'accès à l'eau potable, à la mobilité, à la planification urbaine et aux énergies renouvelables. 

Par ailleurs, la Chaire se positionne comme un espace d'exploration technologique en étudiant comment des innovations telles que l'intelligence artificielle, la blockchain et l'Internet des objets peuvent être utilisées pour résoudre des problèmes de durabilité. Elle met également l'accent sur l'étude des pratiques commerciales et économiques responsables des organisations, ainsi que sur la création de valeur partagée entre les parties prenantes, dans le cadre de la RSE et de l'économie circulaire. La dimension éthique, juridique et de gouvernance est également prise en compte, avec une analyse approfondie des principes éthiques de la durabilité et des mécanismes de gouvernance visant à promouvoir des pratiques responsables. Enfin, la Chaire assure une veille stratégique systématique sur les normes, les standards et les pratiques internationales en matière de durabilité, notamment en ce qui concerne les critères ESG. 

Cette approche multidisciplinaire confirme la volonté de la Chaire de s'attaquer à l'ensemble des enjeux liés à la durabilité, offrant ainsi un panorama complet pour guider les actions futures dans le domaine de la finance à impact en Afrique. En mobilisant un réseau étendu d'acteurs, en promouvant la recherche et la formation multidisciplinaires, BOA ambitionne de devenir un leader dans la promotion de pratiques commerciales responsables et de contribuer activement aux débats publics et aux politiques nationales en matière de durabilité. La Chaire s'affirme comme un véritable moteur d'innovation et de progrès dans le domaine de la finance à impact en Afrique.

 

 

Par Rochdi Mokhliss 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 17 Juillet 2024

Projets routiers: une moyenne annuelle d’environ 18 milliards de dirhams d'investissements

Mercredi 17 Juillet 2024

Zone euro : l'inflation en baisse à 2,5% en juin

Mardi 16 Juillet 2024

HCP : seulement 9,8% des ménages prévoient d'épargner en 2024

Mardi 16 Juillet 2024

Programme de soutien aux clusters : appel à projets du MIC pour 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux