Bank Al-Maghrib: «Le paiement mobile est une orientation stratégique de premier plan»

Bank Al-Maghrib: «Le paiement mobile est une orientation stratégique de premier plan»

Hakima El Alami, directeur adjoint en charge de la Surveillance des systèmes et moyens de paiement et inclusion financière de Bank Al-Maghrib, répond à nos questions en marge du Digital Payment Africa Forum.

 

Propos recueillis par A. Hlimi

Finances News Hebdo : Quelle place occupe le paiement mobile dans la stratégie de la Banque centrale ?

Hakima El Alami : La Banque centrale a mis le développement des paiements électroniques comme une orientation stratégique de premier plan depuis 2003. Et pour cela, il nous fallait mettre en place des systèmes de paiement qui puissent soutenir le développement des paiements électroniques. Ces systèmes sont modernes et résilients. Ils ont été développés avec GSIMT. Il s’agit notamment des systèmes HPSS pour les cartes, HPSS pour le paiement mobile.

F.N.H. : On remarque que le paiement mobile peine à atteindre les objectifs escomptés. A votre avis pourquoi ?

H. E. A. : Effectivement, ces modes de paiement ne sont pas adoptés à l’ampleur souhaitée. Pour pallier cela, nous avons mis un ensemble de mesures avec notre écosystème. En termes de coût, nous avons revu à la baisse la commission appliquée, que les commerçants jugeaient élevée, et nous avons fait un grand travail de vulgarisation.

F.N.H. : Selon vous, qu'est-ce qui reste encore à faire ?

H. E. A. : La mobilisation doit se poursuivre sur plusieurs volets. D'abord, il faut s’attaquer aux commerçants dans le périurbain et dans le rural pour les inciter à s’équiper, en leur expliquant les avantages des paiements électroniques. Les efforts d'éducation financière sont importants. Bank Al-Maghrib a fait beaucoup dans ce sens. Nous avons mis en place une fondation pour l'éducation financière qui œuvre depuis 2013. Sur le paiement mobile, nous avons développé beaucoup de programmes et des guides pour que nous puissions expliquer en détail le fonctionnement de ce modèle sur terrain. Les acteurs privés, qui ont également des capacités à la fois techniques, humaines et organisationnelles pour aller enrôler ces gens-là, doivent poursuivre le travail.

F.N.H. : Pensez-vous que les méthodes coercitives soient nécessaires ?

H. E. A. : Ce n'est pas une solution à notre avis. II faut plutôt continuer à s’appuyer sur des manières plus incitatrices pour les commerciaux, pour que ces derniers puissent être enrôlés rapidement.

 

 

 

PLF 2024 : Elargissement du champ d'application de la TVA pour appréhender le commerce numérique
La croissance de l'économie numérique, notamment la fourniture en ligne de services dématérialisés par des fournisseurs nonrésidents à des consommateurs finaux, a entraîné des défis majeurs pour les systèmes de la TVA dans le monde entier. Dans le cadre de la réforme visant notamment l'élargissement du champ d'application de la TVA, il est proposé par le gouvernement d'instituer un soubassement juridique permettant d'appréhender ces prestations de services numériques. A cet effet, il est préconisé d'introduire les mesures suivantes : • la révision des règles de la territorialité de la TVA afin de consacrer le principe de taxation des prestations de services numériques selon le lieu de la résidence du consommateur, conformément aux normes internationales en vigueur;  • l'institution de l'obligation d'identification des fournisseurs non-résidents desdits services numériques sur une plateforme électronique ainsi que l'obligation de déclaration du chiffre d'affaires réalisé et de versement de la taxe due au Maroc. Les modalités d'application de cette mesure seront fixées par voie réglementaire.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

Samedi 15 Juin 2024

Carburants: très chers prix à la pompe

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Vendredi 14 Juin 2024

Forum de Paris sur la paix: une plateforme de discussions sur les «Transitions justes»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux