Balance commerciale : le déficit continue de se creuser

Balance commerciale : le déficit continue de se creuser

 

A fin mai 2017, le déficit de la balance des biens et services s'est creusé de 22% sur une année glissante.

 

D’un mois à l’autre, les statistiques de l’Office des changes relatives au commerce extérieure se suivent et se ressemblent : le déficit de la balance commerciale se creuse inexorablement. Il était de 40 milliards de DH à fin avril 2017, il passe à 49,3 milliards de DH à fin mai 2017, soit une aggravation de 22%. Le taux de couverture  ressort à 74,9% au lieu de 77,6% une année auparavant.

 

 

Les importations de biens et services continuent de croitre à un rythme presque deux fois supérieur à celui des exportations (+9,1% contre seulement +5,3%).

La hausse des importations est toujours tirée par les achats de produits énergétiques. De janvier à mai 2017, les achats de gas-oils, de fuel-oils et de gaz de pétrole, accumulent 28,17 milliards de DH, en hausse de 42,3% par rapport à la même période de l’année dernière. La facture énergétique pèse de plus en plus dans le total des importations avec 15,4% (11,8% un an auparavant).

 

Les importations de biens d’équipement (machines, pompes, appareils divers,…) ralentissent légèrement. Elles totalisent tout de même 47,6 milliards de DH, en hausse de 6,4%.

La facture céréalière est par contre en net recul, grâce à la bonne récolte céréalière. Les achats de produits céréaliers reculent à 8 milliards de DH contre 9,5 milliards de DH MDH, soit -16,2% Cette évolution est imputable à la régression des importations de blé (-962 millions de DH) et d’orge (-831 millions de DH).

 

Les exportations de biens et services atteignent à fin mai 2017 147 milliards de DH, en progression de 5,3% sur une année glissante. L’ensemble des postes exportateurs sont en progression : +8,5% pour les phosphates, +7% pour l’agriculture et l’agro-alimentaire, +1,7% pour l’automobile, +9% pour l’aéronautique, +7,4% pour l’industrie pharmaceutique. Notons qu’avec un total de 24,39 milliards de DH À fin mai 2017, les exportations du secteur agriculture et agroalimentaire atteignent leur plus haut niveau sur les cinq dernières années.

Mais cela reste insuffisant pour combler les importations.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 08 Juin 2021

Maroc-USA: les échanges commerciaux multipliés par cinq depuis 2005

Vendredi 02 Avril 2021

Allègement du déficit commercial de 15,9% à fin février 2021

Lundi 04 Janvier 2021

Allègement du déficit commercial de 26,2% à fin novembre 2020

Mercredi 08 Avril 2020

Coronavirus : Les exportations marocaines dans le dur

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux