Aéronautique: le secteur entame une nouvelle phase stratégique

Aéronautique: le secteur entame une nouvelle phase stratégique

Il s’ouvre à de nouveaux métiers et intègre des technologies innovantes.

Le Maroc est devenu un hub industriel attractif et compétitif pour les industriels et les investisseurs.

 

Par C. Jaidani

L’aéronautique figure parmi les secteurs émergents sur lesquels le Maroc compte pour donner une nouvelle impulsion à l’industrie nationale. L’apparition de la pandémie a quelque peu contraint l’activité à un certain ralentissement. Mais avec la reprise, la filière reprend son envol. Elle se base sur plusieurs atouts pour consolider le positionnement du Royaume.

La 6ème édition de l’«Aerospace Meetings Casablanca» était l’occasion de faire le bilan du secteur et mettre en valeur la qualité des entreprises participantes. «Malgré la crise, notre plateforme aéronautique est restée une destination attractive. Cet événement d’envergure avec lequel nous renouons, réitère nos ambitions et nos engagements de soutenir cette dynamique pour atteindre le sommet de la chaîne, à travers le développement de nouveaux écosystèmes et le déploiement de projets à la pointe de la technologie, mettant un accent particulier sur la décarbonation, le digital, l’Industrie 4.0, l’innovation et la R&D», a affirmé Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce.

 

2 Mds de $ de CA

Aujourd’hui, plus de 140 entreprises opèrent dans les industries aéronautiques et spatiales au Maroc. Le secteur, qui emploie 20.000 personnes, réalise un chiffre d’affaires à l’export de deux milliards de dollars et présente un taux d’intégration de 40%, une croissance moyenne de 20% par an, soit 4 fois plus que la moyenne mondiale et 5 fois la croissance du PIB. «Ces réalisations attestent des belles performances que le Maroc entend bien pérenniser. Le Royaume, une destination à fort potentiel de croissance, s’ouvre aujourd’hui à de nouveaux métiers et intègre des technologies innovantes à forte valeur ajoutée. Il confirme son positionnement stratégique sur la carte mondiale de la construction aéronautique. Résolument tourné vers le futur, la filière entame une nouvelle phase stratégique pour s’aligner sur la profonde mutation que connait le marché mondial. En capitalisant sur les atouts de notre plateforme aéronautique nationale et sur les compétences remarquables de nos jeunes, le Maroc trace son chemin pour se positionner en acteur aéronautique mondial de premier plan», a ajouté Mezzour.

Depuis la tenue de la première édition, Aerospace Meetings Casablanca s’est imposé comme un rendezvous incontournable pour les grands acteurs des industries aéronautiques et spatiales. L'évènement, qui se positionne comme une convention d’affaires internationale, a pour vocation de mettre en relation les différents acteurs de la supply chain aéronautique, des constructeurs aux équipementiers, en passant par les fournisseurs. Il a permis, cette année encore, aux industriels de l’aéronautique marocains et étrangers, de développer des relations d’affaires, via des rendez-vous préprogrammés et de prospecter les opportunités de collaboration.

«L’aéronautique a fait preuve d’une bonne résilience pendant la pandémie. L’élément le plus visible de cette résilience est notre capacité à nous adapter, à nous diversifier et à innover dans des conditions très complexes pour apporter des solutions immédiates. Durant cette période, d’importants investissements dans les domaine de la propulsion, de l’aérostructure et des composites ont pu être effectués», souligne Karim Cheikh, président du Groupement des industries marocaines de l’aéronautique et du spatial (GIMAS).

Pour sa part, Youssef El Bari, Directeur général de l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), a indiqué que «l’aéronautique est un secteur stratégique, qui illustre la capacité du Maroc à monter en gamme sur des technologies de pointe grâce à ses ressources humaines jeunes et très qualifiées. Cet évènement fait partie des actions clefs de l’AMDIE pour promouvoir les atouts de l’écosystème aéronautique marocain auprès des investisseurs et donneurs d’ordre internationaux». L'événement, auquel ont pris part plus de 400 personnes, a enregistré la participation de plus de 200 entreprises (dont 75 marocaines) représentant 19 pays. Une présence qui conforte le positionnement du Royaume en tant que hub industriel attractif et compétitif pour les industriels, les investisseurs et les donneurs d’ordre internationaux. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 20 Mars 2023

Akhannouch reçoit le président du Conseil national autrichien

Lundi 20 Mars 2023

Zone euro : "Le système bancaire est résilient, avec des niveaux solides de liquidités"

Lundi 20 Mars 2023

Conseil de gouvernement: le menu de la réunion de jeudi prochain

Lundi 20 Mars 2023

Global Money Week: l'ACAPS sensibilise le grand public

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux