Bernard Labous: «La BMCI a clairement l’ambition d’être la banque du secteur médical»

Bernard Labous: «La BMCI a clairement l’ambition d’être la banque du secteur médical»

Le secteur médical est en pleine transformation au Maroc. La BMCI y a pris position depuis 2015, année où elle a mis en place un dispositif dénommé «BMCI MEDICAL».

Grâce à ce produit, la filiale marocaine du groupe BNP Paribas est devenue un membre actif de l’écosystème médical.

Entretien avec Bernard Labous, Directeur Ligne Métier Retail Banking de la BMCI.

 

Propos recueillis par A. Diouf

 

 

Finances News Hebdo : Dans le cadre du déploiement de sa stratégie ESG, la BMCI a très tôt investi le secteur de la santé. Pourquoi avez-vous porté votre choix sur ce secteur ?

Bernard Labous : Au Maroc, le secteur de la santé connait un important besoin en nombre de lits et de médecins. Au 30 juin 2019, le pays ne disposait que de 7,9 médecins pour 10.000 habitants et 1,1 lit pour 1.000 habitants, contre une moyenne de 63 lits pour 1.000 habitants en Europe, par exemple. Pour corriger progressivement ces insuffisances, le Maroc a entrepris plusieurs actions importantes à partir de 2015, à savoir :

• l’ouverture du capital aux non-professionnels de la santé pour la création de cliniques;

la généralisation des CHU au niveau des principales villes du Royaume (développement du nombre de médecins et de lits et la création d’un écosystème de santé à proximité des CHU);

• la généralisation de l’AMO, décidée en 2020, et mise en œuvre le 1er décembre 2022 (le taux de couverture médicale de base est passé de 16% en 2005 à 70,2% en 2021, avec un objectif d’atteindre les 100% de la population).

Toutes ces actions ont créé une véritable dynamique au niveau du secteur de la santé au Maroc. Afin d’accompagner cette dynamique, la BMCI  a mis en place tout un dispositif dénommé «BMCI MEDICAL», et ce dès 2015.

 

F.N.H. : Quel spectre couvrent vos solutions ? Justement, parlez-nous de «BMCI MEDICAL».

B. L. : Le modèle «BMCI MEDICAL» développé par la BMCI depuis 2015 est orienté sur trois (3) principaux canaux :

• Un Canal Client où il accompagne la clientèle privée de la BMCI (Professions Libérales de Santé) sur l’ensemble de ses besoins privés et professionnels, avec l’appui de toutes les filiales et expertises de la Banque;

• Un Canal Partenaire  où, grâce à la signature de conventions avec les principaux fournisseurs de matériel médical, les médecins peuvent avoir rapidement accès à des équipements de qualité;

• Un Canal Direct où la BMCI participe aux salons, séminaires, congrès et autres évènements, organisés par les professionnels de la santé ou leurs fournisseurs, pour apporter notre expertise/conseil en matière de financement au profit des clients.

 

F.N.H. : Quelles sont les autres spécificités de «BMCI MEDICAL» ?

B. L. : L’approche «BMCI MEDICAL» s’articule autour de quatre (4) principaux axes, à savoir :

• une offre de produits complète dédiée exclusivement aux Professions Libérales de Santé  (PLS), qui prévoit de l’accompagnement et du conseil couvrant les besoins privés et professionnels;

• des solutions de financement surmesure avec des processus End to End optimisés;

• des équipes expérimentées et formées au service des PLS tant en agence qu’au niveau de centres d’expertise;

• un service après-vente de qualité.

 

F.N.H. : Ce produit est accompagné d’un dispositif que vous avez appelé la «Maison du PRO». De quoi s’agit-il au juste ?

B. L. : Dans le cadre de notre plan stratégique et de notre nouveau modèle relationnel, et dans la continuité des actions entreprises pour poursuivre le développement et l’accompagnement de la clientèle professionnelle et porteurs de projets, il a été décidé de mettre en place un centre dédié à la clientèle des professionnels et des TPME. C’est ainsi que la première «Maison du PRO» a été lancée au niveau du Boulevard Brahim Roudani à Casablanca, avec comme objectifs de :

regrouper en un lieu unique l’ensemble des forces commerciales et experts dédiés aux clients PRO & Small and Medium Entreprise, afin qu'ils puissent gérer, dans un seul et même espace, leurs besoins professionnels et personnels;

• offrir un accès optimal à l’ensemble des services bancaires et une expérience client adaptée à nos clients PRO, en mettant à leur disposition une équipe attentive, rodée et bien formée;

• apporter l’accompagnement nécessaire et le bon conseil grâce à la collaboration en parfaite synergie avec tous les métiers spécialisés de la banque.

 

F.N.H. : Comment voyez-vous le positionnement de la BMCI dans le secteur de la santé à l’avenir, notamment avec l’entrée en vigueur de la généralisation de l’AMO ?

B. L. : La BMCI a clairement l’ambition d’être la banque du secteur médical. Aujourd’hui, le segment de la santé au niveau de la banque est un segment privilégié. Il dispose de toute l'attention de l’ensemble des Directions de l’Etablissement et enregistre une évolution conséquente depuis des années. Notre ambition se matérialise notamment par des participations de plus en plus importantes dans le financement des cliniques au niveau national. Et notre volonté est d’œuvrer pour faire face à la forte hausse de la demande des soins de santé au Maroc qui va se matérialiser prochainement par :

• l’augmentation sensible de médecins dans le domaine privé;

• une forte demande de création de cliniques (regroupement de médecins);

• la création de groupes privés dans le domaine de la santé.

La BMCI capitalisera sur son expertise, sur la notoriété de la marque «BMCI MEDIAL» et le professionnalisme de ses équipes et continuera à accompagner les médecins porteurs de projets (nouvelles installations, extensions, …). Aujourd’hui, nous avons l'ambition d'accompagner le chantier de la généralisation de l'AMO en nous inscrivant dans la dynamique de mise à niveau du secteur national de la santé. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 25 Juin 2024

Artisanat : formation de 30.000 apprentis à l'horizon 2030, selon Ammor

Lundi 24 Juin 2024

La Banque mondiale accorde 600 millions de dollars pour renforcer le secteur public au Maroc

Lundi 24 Juin 2024

Téléphonie mobile : plus de 55,4 millions d'abonnés au premier trimestre 2024

Lundi 24 Juin 2024

Hébergement touristique au Maroc : plus de 7,8 millions de nuitées à fin avril 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux