Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Culture & Société

Un jour, une œuvre : Sketchbook, un feu d’artifice incessant, éruptif, drôle

Un jour, une œuvre : Sketchbook, un feu d’artifice incessant, éruptif, drôle
Samedi 27 Juin 2020 - Par admin

Avec «Sketches of the day», Nouh Fettah propose un journal de bord quotidien, mais poétique, de son confinement. La narration du sincère.

C’est un journal de bord à part, à la fois mélancolique, claustrophobe et interactif, avec, parfois, quelques billes de lueurs colorées…

«Sketches of the day», très beau projet de la quarantaine qui avance sans vraiment savoir où il va, au gré des idées et de l’humeur de son auteur. De ses capacités techniques aussi.

Tous les jours, depuis le début du confinement, l’artiste code un nouveau chapitre de son récit hybride, poé­tique.

Nouh livre, ici, ses sensations : dans cet environnement sombre et hostile, il est épuisé, suffoque, s’inquiète, se perd dans des méandres puis s’accroche à des éléments tangibles.

Forcément, le récit, hypnotique, tâtonne. De là, naît le sel de ce carnet de voyages du confinement, à l’image du saut dans l’inconnu que nous impose la crise sanitaire.

Dessinant ainsi au fur et à mesure, il continue, jusqu’à avoir un résultat à la hauteur de ce qu’il projette. L’ensemble est toujours codé dans une sorte de frénésie.

L’ego en l’air, l’esprit immergé, Nouh Fettah ne produit pas un récit sur l’actualité mais découvre après coup des échos avec elle.

Avec «Sketches of the day», Nouh Fettah essaye de trouver de la beauté dans ce que nous vivons. Si cette période est perturbante, elle nous permet de considérer les choses autrement, d’oublier un quotidien et d’en inventer un nouveau.

 

Par R.K.H

Culture Actualités Marocaines Actualité Culturelle

Partage RÉSEAUX SOCIAUX