Culture & Société

Tous les articles

Un jour, une œuvre : « Bravo les Hommes bleus » d’Abdelatif Youssoufi

Un jour, une œuvre : « Bravo les Hommes bleus » d’Abdelatif Youssoufi

«Finement-con : en pinceau», ironise l’artiste qui publie un dessin rendant hommage aux soignants. Abdelatif eut tout le loisir de mettre sa passion au service de la description du monde hospitalier.

Abdelatif Youssoufi fait partie de ceux qui ne tiennent pas en place. Ceux qui ne perdent jamais leur temps. En dehors de l’écriture, Abdelatif a une autre occupation. En ces temps de confinement, il a choisi la peinture comme moyen d’expression, du moment qu’il ne se sentait pas inspiré par l’écriture.

Confiné chez lui, il se met à poil sur des dessins qui nourrissent la réflexion sur la pandémie, dont celui que nous mettons en avant ce soir.

Techniquement, gouache sur papier kraft. Bien mise et surtout privée d’expression, la silhouette en bleu sculptée par un trait d’où rien ne dépasse, ne trouve pourtant pas systématiquement assez de marge pour se lâcher et faire craquer son image trop inquiétante.

Sans jamais quitter son allure de brave, de parfait héros ou de fonctionnaire docile, surfant sur le coronavirus, la forme se tient sur une lame de rasoir. Ce qui ne manque pas de donner à ce dessin une note lugubre et alarmante.

En cette période d'épidémie, les hommages pleuvent pour remercier les soignants qui luttent chaque jour contre le coronavirus. Abdelatif Youssoufi a souhaité participer, à sa façon, au mouvement avec ses si beaux dessins.

 

Par R.K.H

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

Vendredi 05 Avril 2024

«Abdelhak Najib : un homme, une œuvre» aux Éditions Orion. La quête du Grand Œuvre

Mardi 12 Mars 2024

Les romans de Abdelhak Najib: radioscopie des Etats arabes

Dimanche 25 Fevrier 2024

Fathiya Tahiri : le songe d’une nuit d’hiver

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux