Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Culture & Société

«Je tiens toujours à être là»

«Je  tiens toujours à être là»
Jeudi 27 Janvier 2011 - Par admin

L'acteur marocain Rachid El Wali nous fait le point sur le Festival national du film de Tanger.

- Finances News Hebdo : Votre point de vue sur cette 12ème édition ?
-  Rachid El Wali : Ça me fait un grand plaisir d'être là aujourd'hui. J'ai une affinité particulière avec le Festival de Tanger où j'ai reçu mon premier prix avec le film «Voleur de rêve» de Hakim Noury. Je  tiens toujours à être là, je me libère au moins 2 ou 3 jours pour pouvoir participer à cette fête nationale. Elle représente la continuité du cinéma marocain au cours de laquelle les professionnels du cinéma rencontrent le public marocain. On remarque que ce dernier est assoiffé de voir les nouvelles productions nationales. La preuve, les salles de cinéma sont archipleines.
-  F.N.H. :  Comment trouvez-vous l'organisation de ce Festival? A-t-elle évolué comparativement aux éditions précédentes ?
-  R.W. : Je trouve qu'elle s'est relativement améliorée, notamment la scène du cinéma Roxy où se tient chaque année  le FNF. Un effort a été déployé pour l'élargissement de la scène  qui accueille un événement d'envergure.
-  F.N.H. : Que représente ce Festival pour l'acteur marocain ?
- R.W. : Je considère cette rencontre comme une foire où acteurs, producteurs, cinéastes, critiques de cinéma se rencontrent, décrochent des contrats, partagent leurs expériences…
- F.N.H. : Quels sont vos projets ?
- R.W. : Je suis en train de préparer mon premier long métrage qui s'intitule «Yema» et que je tournerai à partir de l'année prochaine. 

Partage RÉSEAUX SOCIAUX