Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Culture & Société

L'importance d'une éducation préscolaire de qualité mise en exergue lors d'un colloque à Casablanca

Le Colloque sur la qualité de l'éducation se tient à Casablanca
Jeudi 05 Decembre 2019 - Par Finances News

 

Le Colloque africain sur la qualité de l'éducation de la petite enfance, s’est tenu récemment à Casablanca, et a réuni des hauts responsables et techniciens de 19 pays africains. L'événement a été l’occasion de réaffirmer les engagements politiques en faveur d’une éducation de qualité de la petite enfance. 

L’évènement a été présidé par Said Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Akira Isawa, directeur adjoint du département des politiques sectorielles de l’Organisation internationale du travail (OIT) et Golda El Khoury directeur et représentante du bureau UNESCO-Maghreb. 

Le colloque a accordé une attention particulière au développement et à la gestion du personnel de l’éducation de la petite enfance, en abordant les thématiques relatives à l’éducation et la scolarité en Afrique, afin d’augmenter la qualité de l’enseignement sur le continent ainsi que l’amélioration des conditions des enseignants.

Amzazi a déclaré à cette occasion que «l’objectif du Royaume est d’augmenter la qualité de l’éducation et l’implication des enseignants dans ce processus. Ces deux objectifs vont de pair avec l’implication du ministère dans les engagements du royaume dans les conventions internationales en matière d’éducation et de scolarité, dans un cadre de développement durable». Rappelons que le Maroc a lancé, en juillet 2018, un programme national ambitieux pour développer l’enseignement préscolaire, dans la perspective de le généraliser dans dix ans.

Le Colloque constitue une contribution à la mise en œuvre de la cible 4.2 de l'Objectif de développement durable (ODD) sur la protection et l'éducation de la petite enfance, ainsi que de la cible 4.c de l'ODD concernant les enseignants, explique-t-on auprès de la représentation de l'organisation onusienne.

Actualités Marocaines

Partage RÉSEAUX SOCIAUX