Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Agence Bouregreg : Pour valoriser la ville de Rabat - Dossiers d'actualité

Agence Bouregreg : Pour valoriser la ville de Rabat - Dossiers d'actualité
Jeudi 01 Aout 2019 - Par seo
DOSSIERS DE L'ETE. Faire d’une région un pôle d’attractivité implique la conjugaison d’une kyrielle d’atouts. Un pôle régional doit être en mesure de générer suffisamment de richesse pour favoriser la création d’emplois stables, tout en offrant un cadre de vie agréable (logements adaptés, espaces verts, infrastructures de mobilité modernes, lieux de culture, etc.). Au cours de ces dernières années, force est de constater que la région de Rabat-Salé-Kénitra, émanation de la fusion de l’ex-région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et de l’ex-région du Gharb-Chrarda-Bni-Hssein, accélère sa progression sur les points à même de consolider son rayonnement national et international. Deuxième concentration démographique après la région Casablanca-Settat, avec plus de 4,5 millions habitants, (soit 13,5 % de la population marocaine), cet axe régional s’arroge également le deuxième rang en termes de contribution au PIB national avec 16% en 2016. Nous vous proposons donc de démarrer nos dossiers de l'été avec Saïd Zarrou, Directeur général de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, considérée comme catalyseur de la transformation de Rabat.

 

 

Finances News Hebdo : Quel a été le rôle de l’Agence du Bouregreg dans la transformation de la capitale du Royaume, qui a l’ambition de rayonner à l’international ?

Said Zarrou : Depuis sa création en 2005 et le lancement du projet Bouregreg par Sa Majesté le Roi en janvier 2006, l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg (AAVB) a grandement participé au renouveau du visage de la capitale par l’aménagement et la valorisation de ce territoire singulier, où se côtoient des ouvrages d’art résolument modernes aux côtés de sites riches en histoire. Les valeurs fondamentales qui constituent l’ADN de l’Agence, à savoir la citoyenneté, l’environnement, la mémoire du lieu et le transport ont en effet permis à l’AAVB d’agir en tant qu’acteur responsable dans l’aménagement et la valorisation de la vallée, afin d’offrir aux citoyens de l’agglomération des infrastructures et des espaces publics de qualité à même d’améliorer leur condition de vie quotidienne.

Environnement

Les projets sont nombreux et leur contribution à la transformation de la capitale est notable, mais nous citerons ici, à titre d’exemple, la dépollution du fleuve et la reconstitution de sa faune et flore naturelles ainsi que la réhabilitation des décharges et des carrières qui ont permis de redonner à la vallée son caractère écologique unique.

Transport

En matière de transport et de mobilité, nous pouvons citer la réalisation d’un certain nombre d’infrastructures d’envergure (ponts, tunnel, rocade urbaine, trémies…) qui ont grandement contribué à la fluidification du trafic entre les deux villes et à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. La réalisation du 1er tramway sur site propre du Royaume est également une des réalisations phares de l’Agence, qui a révolutionné la conception du transport urbain à l’échelle nationale. Elle a non seulement permis d’offrir un nouveau mode de transport de masse efficace et respectueux de l’environnement, mais a permis également de restructurer les principaux axes de circulation de l’agglomération en rehaussant leur qualité et, surtout, d’amorcer la réflexion sur la généralisation de ce nouveau mode de transport aux autres villes du Royaume telles que Casablanca par exemple. Agence Bouregreg - Dossiers d'actualité Maroc

Sites historiques

L’apport de l’Agence dans la préservation et la valorisation des sites et du patrimoine historiques de la vallée, tels que la kasbah des Oudayas, le Chellah, les murailles de Salé… est également une réalisation importante dont l’Agence est particulièrement fière et qui a sensiblement transformé le visage de la capitale.

Culture 

L’Agence Bouregreg est par ailleurs depuis quelques années un acteur majeur du programme Rabat ville lumière, capitale marocaine de la culture, qui ambitionne de faire de Rabat l’une des grandes capitales du pourtour méditerranéen, innovante, respectueuse de son environnement, de ses habitants, ainsi que de ses sites patrimoniaux. L’Agence contribue et réalise notamment dans le cadre de ce programme un certain nombre d’équipements culturels d’envergure, dont notamment le Grand Théâtre de Rabat.

Par ailleurs, et de par son texte de création, l’Agence Bouregreg exerce les prérogatives d’autorité urbaine. A cet effet, elle a mis en place un certain nombre d’outils réglementaires qui lui permettent d’exercer ses fonctions, notamment le Plan d’aménagement spécial et le règlement général de construction…Ces documents ont permis d’organiser le développement de la vallée en lui donnant une vocation urbanistique durable et en restructurant les poches d’habitats anarchiques qui y proliféraient. Ils ont également permis d’ouvrir de nouvelles zones à l’urbanisation (séquence I et II) et d’amorcer de la sorte le développement de la vallée. Enfin, la transformation de la capitale a également été sensiblement dynamisée par le rôle de catalyseur qu’a joué l’Agence du Bouregreg à travers ses investissements qui ont créé un cercle vertueux permettant de drainer d’importants investissements privés qui continueront de transformer le paysage de la vallée et de la capitale dans les prochaines années (Eagle Hills, Wessal Bouregreg, BMCE Bank…).

 

"La réalisation du 1er tramway sur site propre du Royaume est également une des réalisations phares de l’Agence Bouregreg".

 

 

F. N. H. : Avec le retour d’expérience, quel bilan tirez-vous de l’impact des différentes infrastructures ayant trait à la mobilité (ponts Moulay Youssef, Hassan II, Tramway, tunnels des Oudayas, etc.) sur la vie quotidienne des habitants de Rabat et Salé ?

S. Z. : L’une des missions principales du projet Bouregreg est l’amélioration du cadre de vie et du quotidien des citoyens de Rabat et Salé, à travers notamment la mise en place d’ouvrages de franchissement (ponts) et de transports urbains publics (tramway). En effet, le transport et la mobilité sont inscrits dans l’ADN de l’Agence Bouregreg. De ce fait, l’une des premières réflexions de l’Agence visait à concevoir un dispositif et un schéma de transport susceptible de fluidifier le trafic entre les deux villes et d’améliorer les conditions de déplacement des citoyens dans l’agglomération.

Agence Bouregreg - Dossiers d'actualité MarocCette réflexion s’est notamment traduite par l’élaboration d’un schéma de mobilité, qui combine la réalisation d’un certain nombre d’infrastructures de franchissement, de voieries primaires et secondaires ainsi qu’un nouveau mode de transport respectueux de l’environnement. Ce schéma de mobilité est matérialisé par un certain nombre de réalisations qui ont un réel impact sur le trafic.

En effet, depuis sa mise en service en 2011, le Tramway de Rabat-Salé a enregistré une fréquentation moyenne annuelle de 32,9 millions de voyageurs et 110.000 voyageurs par jour et a démontré son efficacité et sa pertinence à répondre à la problématique de transport de masse sur les axes structurants. Avec 91% de taux de satisfaction (selon les études de satisfaction annuelles), il est plébiscité par les voyageurs, notamment les personnes à mobilité réduite et les étudiants. Opérationnel depuis mai 2011, le Pont Hassan II (lauréat du Prix Aga Khan d’architecture en 2013) a permis de fluidifier le trafic dense entre Rabat et Salé, et de rapprocher leurs populations. Le nouveau Pont Moulay Youssef a permis depuis janvier 2014 de renforcer les infrastructures de transport de la Vallée du Bouregreg en offrant un nouveau franchissement du fleuve, tout en absorbant 20% du flux du Pont Hassan II. La rocade urbaine n° 2 contribue au décongestionnement des villes de Rabat et de Salé, tout en absorbant près de 30% du transit entre les deux villes. Le Parkway permettra de décongestionner le trafic en offrant un nouvel accès à l’agglomération depuis son accès Nord Est.

Ceci dit, il est important de souligner que pour pallier la problématique de transport entre deux villes d’un million d’habitants chacune, il est primordial de créer de nouvelles infrastructures de franchissement, qui permettront de fluidifier le flux entre les 2 cités, mais aussi la réflexion sur la création d’une intermodalité bus-tramway et le changement du comportement du consommateur à travers l’encouragement du covoiturage et de l’utilisation des moyens de transport en commun.

 

F. N. H. : Qu’en est-il de l’état d’avancement des principales infrastructures ayant trait à la cité culturelle du Bouregreg ?

S. Z. : Le programme Rabat ville Lumière, capitale culturelle du Maroc prévoit la réalisation de plusieurs infrastructures culturelles dans l’agglomération, avec comme objectif de hisser la capitale au rang des grandes capitales culturelles du bassin méditerranéen. Pour sa part, l’Agence réalise dans le cadre de ce programme un équipement d’envergure : le Grand Théâtre de Rabat. Véritable icône et joyau architectural signé par la grande architecte mondiale feue Zaha Hadid, la réalisation de cet ouvrage complexe avance dans de bonnes conditions et les travaux d’aménagement intérieurs des façades et des équipements scéniques sont en cours.

Agence Bouregreg - Dossiers d'actualité Maroc-Bab-Al-Bahr

F. N. H. : Quels sont les principaux défis qui se posent à l’Agence pour l’aménagement du Bouregreg ?

S. Z. : Après plus d’une décennie d’existence de l’Agence, il serait vraisemblablement opportun de dresser un bilan d’étape qui permettrait à l’établissement de mettre en oeuvre une nouvelle vision stratégique tenant compte de l’évolution du contexte économique et social de l’agglomération. Le monde bouge de plus en plus vite et les hypothèses ayant présidé à la création de l’Agence et à l’élaboration de son modèle économique et financier ont eu le temps d’évoluer au cours des 10 dernières années. Il est par conséquent important de repositionner l’activité de l’Agence à la lumière des dernières évolutions en relevant un certain nombre de défis nouveaux, dont notamment :

• Repenser un modèle de développement qui tienne compte des nouvelles orientations stratégiques de l’aménagement de la Vallée du Bouregreg. Ce modèle doit également prendre en compte les fluctuations du marché de l’immobilier, l’évolution de la demande et des besoins des citoyens et l’ouverture de nouvelles zones à l’urbanisation dans l’agglomération qui entraîneront certainement un lissage dans le temps des prévisions de développement initialement prévues;

• Poursuivre le développement de nouvelles infrastructures de mobilité;

• Accompagner et achever le développement des séquences I et II;

• Amorcer la réflexion sur le devenir des autres séquences et la vocation à leur donner dans le cadre d’une vision d’aménagement et développement durable.

F. N. H. : Enfin, quels sont vos projets à moyen terme et comment envisagez- vous mobiliser les ressources financières nécessaires afin de les réaliser ?

S. Z. : L’Agence compte poursuivre la réalisation des missions déclinées dans le texte de loi régissant son activité en continuant à jouer un rôle important dans l’aménagement du territoire et de la vallée. La construction de nouvelles infrastructures de franchissement et de mobilité, la réalisation d’espaces et d’équipements publics à même de répondre aux besoins des citoyens et d’améliorer leur quotidien ainsi que la valorisation du patrimoine historique sont des volets stratégiques de l’activité de l’Agence qui se poursuivront. ◆

rabat

Partage RÉSEAUX SOCIAUX