Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Économie Maroc - El Otmani discute les projets relevant du Compact II

Économie Maroc - El Otmani discute les projets relevant du Compact II
Samedi 01 Juin 2019 - Par seo

Le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Otmani, a présidé, le vendredi 31 mai 2019 à Rabat, la 6ème session du Conseil d'orientation stratégique de l'Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), consacrée essentiellement à l’examen du bilan d’exécution du programme de coopération "Compact II"et à sesprincipales prochaines échéances.

Dans une allocution à l’ouverture de cette réunion, le Chef du gouvernement a relevé que le Compact II bouclera bientôt la deuxième année depuis son entrée en vigueur, ce qui appelle à évaluer ce qui a été réalisé au cours de cette période et à réfléchir sur les moyens les plus efficaces pour accroître le rythme des réalisations dans le futur.

Le Chef du gouvernement a mis en exergue la spécificité des projets relevant du Compact II, qui ont été développés en vue de contribuer à la croissance économique à travers l’investissement dans le capital humain, l’encouragement de la libre initiative économique et la consolidation de la bonne gouvernance.

Dans ce contexte, le Chef du gouvernement a rappelé les deux projets importants relevant du Compact II.Le premier projet « Education et formation pour l'employabilité », qui comprend trois activités, à savoir « Education secondaire », « Formation professionnelle » et « Emploi », vise à accroître l’employabilité des jeunes et leur taux d’emploi à traversl’amélioration de la qualité de l’enseignement secondaire, l’adaptationdes programmes de formation professionnelle aux besoins du marché du travail et le développement des programmes d’insertion professionnelle des jeunes et des femmes en situation vulnérable viale financement basé sur les résultats. Le second projet « Productivité du foncier »vise à améliorer la productivité du foncier au Maroc à travers le renforcement de la satisfaction par les marchés fonciersdes exigences des investisseurs et l’amélioration du climat d'investissement et ce, via trois activités « Gouvernance du foncier », « Foncier rural » et « Foncier industriel ».

Le Chef du gouvernement a noté avec satisfaction que ces différents projets ont entamé actuellementla phase des réalisations concrètes, ce qui requiert de toutes les parties prenantes de déployer des efforts concertés et de veiller à adopterun rythme de réalisation soutenu afin de garantir l’atteinte des objectifs de ces projets dans les délais impartis.

Ainsi, et en ce qui concerne le projet « Education et formation pour l'employabilité », l'Agence MCA-Morocco a pu, dans le cadre de l’activité « Education secondaire »,achever les études techniques relatives aux travaux d'infrastructures des établissementsscolaires bénéficiaires dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, dont la réalisation devrait débuter à partir de l'été prochain. Les autres établissementsscolaires bénéficiaires dans les régions Fès-Meknès et Marrakech-Safi devraient leur emboiterle pas prochainement. En outre, un plan de formation dans les domaines pédagogique et managérial a été finalisé et ciblera près de6.000 enseignants et cadres administratifs dans les établissements scolaires concernés.

En ce qui concerne l’activité « Formation professionnelle », le processus de sélection des projets bénéficiant du financement du fonds « Charaka »a été récemment achevé.Il s’agit de 15 projets couvrantdes secteurs variés, tels que l’agriculture, l’industrie, le tourisme, l’artisanat, la santé, et la logistique.La réalisation des études architecturales et techniques sera lancée prochainement en vue d’entamer les travaux d’infrastructures portant sur lacréation,l’extension ou la réhabilitation de centres de formation professionnelle. A cet égard, le Chef du gouvernement a appelé l'Agence et tous les intervenants à faire de ces centres un modèle d'implication du secteur privé et de bonne gouvernance de manière àgarantir de réelles opportunités d'intégration dans le marché du travail aux diplômés de ces centres.

S’agissant de l'activité « Emploi », l’appel à projets d’un programme pilote d’insertion dans le marché du travail viale financement basé sur les résultats a été lancéau mois de mars dernier. Les propositions de projets soumises à l'Agence sont en cours d'évaluation en vue de la sélection des projets éligibles au soutien. De plus, plusieurs mesures prioritaires et ayant une importante valeur ajoutée ont été identifiées et seront mises en œuvre dans le cadredu renforcement dudispositif d’observation du marché du travail.

En ce qui concerne le projet « Productivité du foncier », les travaux techniques et de terrain de l’opération d’appropriation (« Melkisation ») des terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz au profit des ayants droit devraient être lancés en juillet prochain sur une superficie totale d’environ 66.000 hectares.

Par ailleurs, les études techniques et préparatoires relatives aux zones industrielles pilotes seront bientôt achevées.Les travaux hors-site devraient commencer au cours du second semestre de cette année, après l’achèvementdes procédures administratives relativesà la mobilisation de l’assiette foncière, l’obtention de certaines autorisations administratives et la conclusion d’accords avec les établissements concernés par le raccordement aux réseaux d’électricité,d’eau et d’assainissement.

Il convient également de noter qu’un appel à projets a été lancé pour bénéficier du soutien du Fonds des zones industrielles durables (FONZID), financé conjointement par Millennium Challenge Corporation (MCC) et le gouvernement marocain.

Le Chef du gouvernement a également noté qu'outre ces projets de nature opérationnelle, le Compact II comprend des réformes structurelles qui concernent le système de formation professionnelle, l'amélioration du dispositif actuel d’observation et d'analyse du marché du travail et la mise en place d’un cadre juridique spécifique aux espaces d’accueil industriels. Le Chef du gouvernement a précisé que ces réformes majeures nécessitent l'appui de tous, une concertation élargie à leur sujet et un accompagnement particulier, eu égard au fait que leur réussitedemeure tributairelargement du degré de leur appropriation par tous les partenaires et intervenants.

Le Chef du gouvernement a souligné, à cet égard, que les ministères concernés sont invités à fournir un appui politique à ces réformes et à piloterles concertationsavecl’ensembledes parties concernées et à arrêter de manière consensuellele contenu de ces réformes et ce, avant leur introductiondans le circuit d’approbation.

 

Economie

Partage RÉSEAUX SOCIAUX