Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Des avancées probantes en matière d’oncologie au Maroc

Des avancées probantes en matière d’oncologie au Maroc
Vendredi 08 Fevrier 2019 - Par Finances News

 

Roche Maroc a organisé du 18 au 19 janvier 2019 la cinquième édition des OncoHighlights, un événement devenu incontournable dans le domaine de la cancérologie.  Cette manifestation annuelle, à vocation éducationnelle, a pour objectif de donner un aperçu sur les avancées majeures en oncologie de l’année d’avant, de débattre de l’impact envisageable de celles-ci sur la pratique clinique quotidienne au Maroc mais également de soutenir la formation continue des praticiens marocains.

En effet, depuis plusieurs années déjà, le Royaume s’est greffé à l’élan international de lutte contre le cancer. Dans ce sens, le Maroc a mis en place le Plan National de Prévention et de Contrôle du Cancer (PNPCC), conformément à la stratégie mondiale.

C’est dans cette dynamique que les Laboratoires Roche ont réuni, durant deux jours, la majorité des acteurs de santé du Royaume, à savoir près de 200 cancérologues marocains, ainsi que des sommités internationales connues et reconnues dans le domaine de l’oncologie. L’évènement était structuré en plusieurs réunions de travail et des sessions de débats, illustrant ainsi la pluridisciplinarité inhérente à la pratique en cancérologie, notamment en matière d’Oncologie médicale, de radiothérapie, d’anatomopathologie et de chirurgie.

 

Des progrès indéniables et des défis

Pour information, le cancer représente aujourd’hui la deuxième cause de mortalité au Maroc. Cependant des progrès indéniables ont été enregistrés ces dernières années, notamment en termes d’accès aux soins et en matière d’innovation thérapeutique.

Cela dit, de nombreux défis restent à relever. Cette cinquième édition des OncoHighlights fut l’occasion de discuter de plusieurs cas cliniques et d’envisager les meilleures pistes pour encourager l’innovation dans le domaine de l’oncologie. Certaines solutions thérapeutiques innovantes et efficaces ont suscité l’intérêt des participants durant cet évènement, à savoir l’immunothérapie dans le cancer du poumon, la prise en charge des cancers du sein précoce avec un traitement curatif, ainsi que la médecine personnalisée.

En effet, le groupe Roche a fait de la médecine personnalisée un axe stratégique avec l’acquisition récente de Foundation Medicine (FMI). Le rapprochement des expertises de Roche, leader mondial en oncologie, et de Foundation Medicine, leader reconnu dans le profilage génomique, a pour ambition de franchir un nouveau cap dans la lutte contre les cancers à travers la médecine personnalisée en oncologie.

Aujourd’hui –avec FMI- le diagnostic des cancers ne se limite plus à un seul test sur une cellule tumorale, mais plutôt à travers la recherche de plus de 430 mutations de gênes connues pour être responsables dans la genèse des cancers.

Inauguré par Sanaa Sayagh, Directrice Générale de Roche Maroc, cet évènement a mobilisé 192 cancérologues, des différentes institutions de la cancérologie au Maroc ainsi que des experts internationaux. Le format de l’évènement, guidé par des échanges multimodaux et un vote électronique, a permis de renforcer l’interactivité et améliorer la qualité des échanges.

«Roche a toujours été engagé auprès de ses partenaires en ayant une stratégie fixée sur l’innovation et la science. En effet, Roche s’est et a toujours investi dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques pour les pathologies n’ayant pas de traitement satisfaisant. Un portefeuille de produits innovants est en cours de lancement au Maroc. Nous déployons aussi tous nos efforts pour faire contribuer le Maroc à cette recherche à travers la participation aux études Phase III multicentriques internationales. Notre objectif est de construire des partenariats solides dans les secteurs publics et privés que ces innovations soient accessibles aux patients Marocains, le plus tôt possible. Le patient demeure au centre de la réflexion stratégique du groupe Roche» affirme la Directrice Générale des Laboratoires Roche, Sanaa Sayagh.

 

Partage RÉSEAUX SOCIAUX