Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Paiement mobile : BAM confirme des avancées

Jeudi 21 Mars 2019 - Par Finances News

 -       12 agréments ont été accordés

-       Les tests de validation des « wallets » et de l’interopérabilité déjà bien entamés

 

La Banque Centrale fait le point sur le chantier du paiement mobile. Lors de la première conférence de presse post-conseil de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, gouverneur de la Banque centrale, a indiqué  : «Le premier avril nous tenons le conseil national de la stratégie financière présidée par le ministre des Finances. Ensuite nous allons avoir la réunion du comité stratégique que je présiderai, et il y aura à la fois une présentation devant le parlement et ensuite devant la presse, afin d’expliciter les tenants et les aboutissements du plan stratégique du paiement mobile, et vous constaterez, dès lors, qu’on a bien avancer dans ce domaine là».

Sur le plan technique, Jouahri a révélé que les tests de validation de m-wallets (portefeuilles électroniques ndlr) et de l’interopérabilité des opérations sont déjà entamés.  «Nous en sommes à près de 14.500 wallets et nous avons tester 500 opérations d’interopérabilité», a-t-il annoncé.

Le Wali a également indiqué que 12 agréments ont déjà été accordés à des banques, ainsi qu’à des opérateurs téléphoniques, confirmant que le Mobile Banking est l’un des piliers de la stratégie nationale d’inclusion financière.

 

BAM et l’ANRT à l’origine du projet

Pour rappel, Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) sont à l’origine du projet qui a été développé en coordination avec l’ensemble des acteurs concernés, notamment les banques, les établissements de paiement, les opérateurs télécoms et HPS Switch.

Ce nouveau moyen de paiement par téléphone mobile, appelé «m-wallet», permettra le transfert d’argent de personne à personne (P2P),  les opérations de paiement commerçant, le retrait (Cash out) et dépôt d’espèces (Cash in).

Le détenteur d’un «m-wallet» réalise ces opérations en renseignant le numéro de téléphone du bénéficiaire, lui même devant être détenteur d’un m-wallet et ce, quel que soit l’établissement qui tient le compte de ce bénéficiaire. Le numéro de téléphone devient l’élément d’identification et les opérations se font en instantané, en temps réel.

Finance Banque Bank Al-Maghrib
Partage RéSEAUX SOCIAUX