Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Le Maroc impose une autorisation de voyage électronique à 3 pays africains

Jeudi 01 Novembre 2018 - Par Finances News

 

Les autorités marocaines ont décidé d’instaurer une “autorisation de voyage électronique” (AVEM) pour les ressortissants de trois pays subsahariens : le Mali, la Guinée Conakry et le Congo Brazzaville, à compter de ce 1er novembre.

En clair, chaque personne souhaitant se rendre au Maroc depuis l’un des trois pays a l’obligation de présenter l’AVEM aux autorités aéroportuaires. N’ayant pas un caractère contraignant, puisqu’elle n'exige pas de critères d’obtention, cette autorisation doit être présentée tant au départ qu’à l’arrivée au Maroc.

Les ressortissants des trois pays doivent se procurer le document en question au plus tard 96 heures avant la date de départ. Son obtention se fait à travers une demande sur une plateforme électronique dédiée : https://www.acces-maroc.ma, et ne nécessite donc pas de déplacement.

 Royal Air Maroc a, dans une lettre envoyée à ses collaborateurs dans les pays concernés, appelé à ce que les ressortissants soient informés de la nouvelle mesure (voir lettre en bas).

Une mesure qui risque d’être étendue à d’autres pays, puisque la lettre estampillée RAM concerne Libreville (Gabon).

Du côté des trois pays concernés pour le moment, aucune réaction publique n’a été enregistrée jusqu’à présent.

Cependant, sur les réseaux sociaux, les internautes sont remontés. Ils qualifient cette mesure de "visa déguisé”.

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX