Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Mardi 02 Janvier 2018 - Par financenews

L'enseignement supérieur bientôt payant

 

Le Maroc va mettre fin à la gratuité de l'enseignement supérieur. "Des frais d'inscription seront instaurés dans certaines branches de l'enseignement supérieur public", a en effet indiqué une source gouvernementale.


Le gouvernement va prochainement adopter une loi instaurant des frais d'inscription dans l'enseignement supérieur public. Plusieurs confrères arabophones ont en effet rapporté l'information vendredi, indiquant que l'Executif va adopter "prochainement" une loi relative à la "réforme du système de l'éducation", visant notamment à "mettre fin à la gratuité de l'enseignement public supérieur".

Un haut responsable du ministère de l'Education a pour sa part indiqué à l'AFP que des "frais d'inscription seront instaurés dans certaines branches de l'enseignement supérieur public", assurant toutefois que "l'enseignement primaire et secondaire ne sont pas concernés".

Les universités marocaines ont vu leur effectif passer de 780.000 étudiants l'an passé à quelque 900.000 étudiants cette année, dont plusieurs milliers d'étudiants ouest-africains. Le Conseil supérieur de l'éducation, un organisme consultatif officiel, avait suggéré en novembre 2016 que "les familles aisées s'acquittent de frais d'inscription", à partir du lycée et jusqu'à l'université. "La gratuité n'est pas en jeu, ce sont des frais d'inscription pour faire en sorte que les riches arrêtent de profiter du système", avait alors expliqué la tutelle. Cette proposition avait déclenché une levée de boucliers dans le pays. 


 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX