Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Mercredi 10 Janvier 2018 - Par financenews

STEP près d’Agadir : Vinci remporte le contrat

 

L'acteur mondial des métiers des concessions et de la construction Vinci Construction, mandataire d’un consortium comprenant également l’entreprise d’électromécanique Andritz Hydro, s’est vu attribuer le contrat de réalisation de la station de transfert d’énergie par pompage (STEP) d’Abdelmoumen, à 70 km d’Agadir.

D’un montant de 284 millions d’euros, ce projet, consistant à stocker l’énergie sous forme hydraulique, s’inscrit dans le plan de développement et d’intégration des énergies renouvelables au Maroc, souligne le groupe dans un communiqué, précisant qu'il comprend les études d’exécution, la réalisation du génie civil, la fourniture de matériel et des équipements de transfert, le montage, les essais et la mise en service de la station.

Les travaux de génie civil réalisés par VINCI Construction incluent le terrassement de deux bassins, le creusement de l’usine de production installée à flanc de colline et enterrée, l’installation de la conduite de transfert sur 3 km, dont 1 km enterré, ajoute la même source.

L’équipement électromécanique, pris en charge par Andritz Hydro, comprend entre autres deux turbines Francis de 175 MW mises au point spécialement dans le laboratoire de l’entreprise et l’installation d’un poste à haute tension, selon le communiqué qui relève que d’une durée de 48 mois, le chantier mobilisera 840 personnes, dont 780 recrutées localement.

Un programme de formation sera mis en place pour garantir la sécurité et la qualité du chantier, ajoute le groupe.

Le communiqué affirme en outre que la STEP d’Abdelmoumen constitue une solution de stockage de l’énergie sous forme hydraulique, expliquant que l’eau stockée dans un bassin en altitude sera libérée via une conduite de transfert (conduite forcée et galeries) de 3 km sur un dénivelé naturel d’environ 550 mètres vers un bassin situé en aval.

Une usine hydroélectrique de 350 MW sera installée entre les deux bassins le long de la conduit, poursuit la même source, faisant savoir que cette usine réversible permettra, en mode turbinage, la production d’énergie et en mode pompage la remontée de l’eau du bassin aval vers le bassin en altitude pour produire ainsi de l’énergie renouvelable à la demande.

Le changement de cycle (pompage / turbinage) pourra se faire jusqu’à 20 fois par jour en fonction des surplus ou besoins d’énergie du réseau électrique marocain, note le communiqué.

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX