Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Jeudi 14 Decembre 2017 - Par financenews

African Entrepreneurship Award : BMCE récompense 12 lauréats

 

 

Conçu et développé par le Groupe, l’African Entrepreneurship Award soutient les entrepreneurs africains, ou originaires d’Afrique, et récompense les talents et technologies dans plusieurs catégories. Cette année, une douzaine de lauréats ont été primés.

 

 

Parmi les 40 finalistes retenus au Boot Camp qui s’est déroulé à Casablanca du 6 au 10 décembre 2017, 12 lauréats ont été sélectionnés par le jury pour partager une enveloppe de 1 million de dollars.

12 entrepreuneurs issus de 9 pays africains ont été récompensés pour leurs projets durables dans les catégories de l'éducation, de l'environnement et les domaines inexplorés.

 

Du financement, mais pas que…

 

Pour Brahim Benjelloun-Touimi, administrateur Directeur général exécutif du Groupe BMCE Bank Of Africa, la finalité de ce concours n’est pas que le financement. L’écoute, l’accompagnement et le mentoring de ces jeunes et futurs entrepreneurs sont les clés de succès de cette initiative.

«Depuis son lancement en 2015, ce sont plus de 300 mentors africains et internationaux qui ont accompagné les 33 entrepreneurs. Le mentorat se poursuit les deux années qui suivent pour assurer la viabilité des projets», explique Benjelloun-Touimi, membre du jury pour cette troisième édition.

Et d’ajouter: «L’objectif étant surtout de promouvoir l’entrepreneuriat à travers le développement des entreprises et la création d’emplois, pour finalement contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des communautés africaines».

 

Les Marocains primés pour l’innovation

 

La nouveauté de cette troisième édition de l’African Entrepreneurship Award (AEA) est le prix de l’innovation. Et parmi les quatre lauréats, deux Marocains ont été récompensés : Meryam El Ouafi pour un prototype nouvelle technologie d'irrigation visant à optimiser la consommation d'eau, et Badr Idrissi pour l'utilisation de drones intelligents afin de lutter contre la pêche illégale.

Au final, le bilan des trois éditions de l’AEA est assez impressionnant : plus de 12.000 propositions de projets provenant de 132 pays, incluant les 54 pays africains, et 112 entrepreneurs coachés durant les Boot Camps.

Un bilan qui prendra, sans doute, de l’ampleur dans les prochaines années et permettra au Groupe panafricain de concrétiser sa vision d’une Afrique dynamique, portée par ses jeunes entrepreneurs. ■

 

 

Y.S

 

 

 

BMCE Bank of Africa
Partage RéSEAUX SOCIAUX