Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Produits pétroliers : qui pèse quoi au Maroc ?

Samedi 12 Mai 2018 - Par Finances News

 

 

Importation, réseau de stations-service et capacité de stockage : qui pèse quoi dans le secteur des hydrocarbures au Maroc ? Eléments de réponses avec le rapport de la mission d'information parlementaire sur le carburant.

 

 

 

Le rapport de la mission d'information parlementaire sur le prix du carburant, qui sera discuté mardi prochain au parlement, fait le point sur l'activité des distributeurs de produits pétroliers au Maroc et leur poids sur le marché des hydrocarbures.

On y apprend que 20 distributeurs exercent sur le territoire national, dont 3 multinationales que sont Total Maroc, Libya Oil Maroc et Vivo Energy Maroc. Le reste est composé de sociétés nationales, dont certaines sont de très petites tailles, la plus grande et la plus stratégique étant Afriquia, vu ses capacités d'importation et de stockage.

Sur les 20 distributeurs, 11 font de l'importation : en plus des multinationales, on retrouve Afriquia, Petrom, Ziz, Winxo... Les produits pétroliers raffinés importés (depuis l'arrêt d'activité de Samir, le Maroc n'importe plus de brut) proviennent principalement d'Italie, de France, d'Espagne ou encore des Pays-bas.

Selon le rapport, le Maroc consommait 250.000 barils par jour en 2016, soit 12 millions de tonnes sur l'année.

 

Afriquia de loin le plus gros importateur

 

Les importations de gasoil sont très concentrées. Quatre sociétés réalisent plus de 70% des importations totales.

Selon les données publiées par le rapport (voir graphe 1), à fin 2016, Afriquia importe à elle seule 29% du Gasoil qui entre au Maroc. La filiale du groupe Akwa arrive loin devant Vivo Energy (Shell), dont les importations de gasoil représentent 16% du total. Total Maroc est 3e avec 14% des importations de gasoil.

Concernant l’Essence super, Afriquia réalise près de 42% des importations, devant winxo (18%) et Vivo Energy (15%).

 

Graphe 1 : importations de gasoil par compagnie

 

 

Distribution : 22% de PDM pour Afriquia

 

En termes de distribution, le groupe Afriquia domine le classement (graphe 2). Avec un réseau de 543 stations actuellement (dont 51 réalisées après la libéralisation), Afriquia détient une part de marché de 21,9%, devant Vivo Energy (14%) et Total Maroc (12,5%).

 

Graphe 2 : Part de marché du réseau de distribution

 

 

Stockage : plus de la moitié de la capacité en gasoil détenue par 3 compagnies

 

Enfin, en ce qui concerne les capacités de stockage, élément crucial du marché marocain, surtout depuis l’arrêt de la raffinerie de la Samir, c’est une fois de plus Afriquia qui se taille la part du lion. Sur une capacité de stockage nationale de 942.000 m3 pour le gasoil, la filiale du groupe Akwa détient 234.000 m3, soit une part de marché de près de 25%. Total Maroc arrive loin derrière avec une capacité de stockage en gasoil de 154.700 m3 (16,3%). Vivo Energy ferme le podium avec une capacité de 139.100 m3 (14%).

 

graphe 3 : capacités de stockage par compagnie

 

Rappelons que ce rapport de la mission parlementaire a pour objectif d’analyser «la fixation des prix des hydrocarbures et la réalité des conditions de concurrence dans ce secteur, depuis la libéralisation». Il sera discuté ce mardi en Commission des Finances. 

 

A lire aussi > Produits pétroliers : des activités "suspectes" chez les distributeurs

 

 

Pétroliers
Partage RéSEAUX SOCIAUX