Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Lundi 08 Janvier 2018 - Par financenews

Le Maroc rétablit le droit d’importation à hauteur de 90% sur le textile turc

 

Les exportations turques vers le Maroc de produits finis de textiles et d'habillement ont augmenté de 175% en 5 ans

 

 

Le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique (MCINET) a émis un avis destiné aux importateurs de produits de textiles et d’habillement originaires de Turquie pour les informer qu’il a été «décidé d’actionner les mesures d’ajustement transitoires visées à l’article 17 de l’Accord de libre-échange entre le Maroc et la Turquie sur certains produits de textiles et d’habillement».

«Il est envisagé de rétablir le droit d’importation à hauteur de 90% du taux fixé dans le cadre du droit commun, sur les produits figurant dans cette liste publiée par le MCINET», peut-on lire dans le communiqué.

Cette mesure entrera en vigueur le jour qui suit immédiatement celui de la publication au Bulletin Officiel de l’arrêté conjoint du Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l'Economie Numérique et du Ministre de l’Economie et des Finances l’imposant.

Le ministère justifie cette mesure par le fait que le segment de l’industrie du textile et de l’habillement dont la production est destinée au marché domestique connait depuis quelques années des perturbations conséquentes dues à l’accroissement des importations à prix compétitifs originaires de Turquie.

Le prix moyen des produits turcs étant plus faible comparativement aux produits d’autres fournisseurs du Maroc, les produits turcs bénéficient d’un accès préférentiel sur le marché marocain en vertu de l’Accord de libre-échange conclu entre le Maroc et la Turquie, estime le MCINET.

Cette situation a favorisé une très forte croissance des exportations turques vers le Maroc de produits finis de textiles et habillement, enregistrant une progression de 175% entre 2013 et 2017, fait savoir la tutelle. Ce qui a fragilisé plusieurs unités industrielles marocaines orientées vers le marché domestique et a été responsable de pertes d’emplois importantes.

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX