Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Samedi 17 Mars 2018 - Par Finances News

15,8 milliards de dollars requis pour l'organisation du Mondial 2026

 

Le président du Comité de Candidature Maroc 2026, Moulay Hafid Elalamy, a tenu une rencontre avec la presse nationale et internationale, en présence de personnalités éminentes du monde politique, sportif, économique et associatif.

Cet événement a été l’occasion de présenter les éléments du dossier de candidature déposé jeudi 15 mars à Zurich, mais également de dévoiler plusieurs outils de communication qui seront utilisés à l’occasion de la campagne de promotion.

Selon Elalamy, l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement économique et social mise en place par le Royaume. Au total, l'enveloppe requise pour cette manifestation va s'éléver à 15,8 milliards de dollars, dont 3,2 miliards seront injectés par le secteur privé. "Le budget consacré à l'organisation de cet évènement planétaire ne demandera effort financier supplémentaire de l'Etat, puisque la réalisation des chantiers non programmés ne représentera que 4% des crédits d'investissement public annuels d'ici à 2026, soit quelque 2,5 Mds de DH", précise-t-il.

 

Ainsi, 12 villes ont été désignées pour abriter cette compétition sur la base des critères émis par la FIFA. Ce choix tient compte également de paramètres objectifs et stratégiques, cadrant pleinement avec la vision du Maroc, celle d’offrir une Coupe du Monde remarquable célébrant le meilleur du football au service des joueurs, des supporters, de la FIFA, du Maroc et de l’Afrique, mais également du monde, indique un communiqué du Comité.

Elalamy a également mis en avant la qualité des 14 stades proposés dans le cadre de la candidature marocaine. Ces enceintes ultra-modernes sont conformes aux exigences de la FIFA et laisseront un héritage fort adapté aux besoins et spécificités de chaque ville.

Le concept de stade modulaire, proposé pour certaines enceintes sportives, permettra notamment de créer des espaces de vie post-Coupe du Monde afin d’en faire bénéficier l’ensemble des populations.

"Le choix des villes, toutes situées à moins de 550 kilomètres de Casablanca et idéalement connectées en termes de transport, offrira les meilleures conditions aux joueurs et aux supporters. Il permettra également de limiter l’impact carbone, inférieur aux Coupes du Monde précédentes avec un nombre d’équipes plus important", ajoute le communiqué.

De même, le Maroc prévoit la construction de 21 hôpitaux hors normes et 130 sites d'intrainement, ainsi que la création de 110.000 emplois annuellement à partir de la date de désignation.

Elalamy a aussi mis en avant les retombées socio-économiques significatives de l’organisation de la Coupe du Monde au Maroc. Cette dernière servira de catalyseur de développement et renforcera une dynamique de progrès déjà bien en place, est-il indiqué.

Au final de cette rencontre, le film promotionnel de la candidature marocaine, le slogan de la campagne, mais également le site web officiel de la candidature marocaine www.morocco26.com ont été dévoilés au grand jour.

Partage RéSEAUX SOCIAUX