Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Samedi 12 Mai 2018 - Par financenews

Récap de la semaine : La saisonnalité pèse sur les actions

 

L'habituelle inertie enregistrée durant le mois de mai, couplée à l'effet psychologique du début du mois sacré du Ramadan ont doublement pesé cette semaine en Bourse où l'indice Masi a connu cinq séances plutôt directionnelles dans le sens baissier. Quelques bonnes publications, comme CIH bank qui améliore son résultat d'exploitation en social de plus de 40% au premier trimestre, n'ont pas trouvé écho chez les investisseurs. En revanche, le risque a été rapidement vendu sur Total Maroc vendredi dans la perspective de décisions sur le secteur pétrolier ou, de manière générale, d'un flux d'informations macro négatif sur le secteur relatif aux conséquences du mouvement de boycott. 

Pour sa part, la première cotation d'Immorente est quasiment passée inaperçue. Le titre a tout de même résisté dans ce climat morose. Il termine sa première séance de cotation tenue vendredi sur un gain symbolique de 1%. 52.000 titres ont déjà changé de main sur la valeur. 

Le secteur immobilier est resté plutôt stable. Les investisseurs regardent vers l'avenir et veulent juger l'exécutif sur sa capacité à proposer un plan de relance crédible capable de relancer réellement le secteur. Ainsi, Addoha reste à l'équilibre en perdant 0,92% sur la période. RDS reste également à l'équilibre (+0,12%). Alliances, drivé actuellement par des phénomènes plus micro liés à son augmentation de capital par conversion d'ORA émises en 2015 enregistre de faibles volumes cette semaine, perdant 4% entre lundi et vendredi. 

Les principales baisses de la semaine ont concerné des valeurs comme Snep (-11,51%), Total Maroc (-9,7%), Med Paper (-7,19%) et enfin Sonasid (-5,99%). Or Med Paper, les autres dossiers baissent sur des volumes élevés comparés aux volumes moyens enregistrés sur les autres valeurs sur la semaine. En face, les 5 premières hausses sur la période concernent des titres peu liquides et sur des volumes dérisoires, renforçant le sentiment de prudence. 

D'un point de vue purement graphique, nous avions un préférence haussière à la clôture de vendredi dernier. Mais force est de constater la rupture du support oblique très court terme qui soutenait l'indice dernièrement. Cela a conduit à l'actualisation de la vision graphique en milieu de semaine, après la clôture de mercredi. En effet, un scénario baissier court terme est préféré avec une cible à 12.750 points. Ce scénario ne remet pas en cause les implications haussières à plus long termes, lesquelles dépendent de la capacité des haussiers à préserver ce niveau majeur à 12.750 points. 

 


Lire aussi : Chartisme. Indice Masi : Cap sur les 12.750 points


 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX