Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Umnia Bank tourne à plein régime

Samedi 06 Octobre 2018 - Par Finances News

 

La banque a généré un PNB de 5 MDH au titre du premier semestre.

Elle compte étendre son réseau à 30 agences à court terme.

 

Après une année de pleine activité, Umnia Bank a dressé son premier bilan. La filiale participative de CIH Bank affiche au titre du premier semestre 2018 un total bilan de près d’un milliard de dirhams, avec 524 millions de DH de financements et des dépôts de 288 MDH.

«Une très grande majorité de nos clients n’ont jamais eu recours au crédit bancaire. La demande était bel et bien présente dès le démarrage de notre activité», commente Abdessamad Issami, président du Directoire Umnia Bank. «9 clients sur 10 qui ont présenté leur dossier de financement, n’ont jamais eu recours à l’endettement», précise-t-il.

Grâce à cette demande latente, la banque a pu générer un produit net bancaire (PNB) de 5 MDH sur le premier semestre 2018. Le management indique par ailleurs que le montant moyen par financement est de 500.000 DH (par dossier).

Pour Adnane El Gueddari, DG de la banque, le bilan du premier semestre est «satisfaisant». «Cette bonne dynamique est le fruit d’importants investissements engagés de près de 300 MDH, qui nous ont permis de développer une offre innovante et d’accompagner nos ressources humaines», explique-t-il. La banque a recruté 144 personnes à fin juin et le programme d’extension du réseau actuel devrait monter en régime et porter le nombre d’agences à 30, à court terme. À noter qu’actuellement la banque couvre 15 villes au Maroc à travers 20 agences.

 

Sukuk souverain : coût de structure élevé

Pour le Sukuk souverain, le management explique que l’intérêt de l’émission est multiple. D’une part, il permet de renforcer l’écosystème participatif et de l’autre, d’établir un taux de référence dans ce nouveau marché.

Petit inconvénient tout de même : le coût de structure est conséquent, puisque l’émission n'est pas une opération blanche en termes de coûts, comme l’explique Issami : «Les Sukuk partent avec un inconvénient. Contrairement à une émission plain vanilla, le coût d’une émission Sukuk est important entre les commissions de placement, les frais juridiques ou encore les frais de cotation». Et de poursuivre : «C’est un modèle à reproduire par les banques pour élargir leurs fonds».

Sur le plan de l’innovation, Umnia Bank a renforcé sa présence sur le digital avec deux offres uniques en leur genre au Maroc : un site immobilier en ligne, www.murabaha-umniabank.ma, qui permet aux clients d’obtenir un accord de principe immédiat à leurs demandes de financement, et une application dédiée aux MRE, baptisée «Ulink». ■

 

Y.S

 

 

Banques participatives
Partage RéSEAUX SOCIAUX